moinillon au quotidien

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 15 décembre 2017

degré V, IX

Lestvitsa

La pensée effrayante de leurs péchés, les remords cuisants de leur conscience épouvantée, la honte et la confusion qu'ils éprouvaient, les occupaient et les tourmentaient si fort, qu'ils étaient incapables d'oser prononcer le saint nom de Dieu pour l'invoquer, qu'ils ne savaient ni comment commencer, ni comment finir les prières qu'ils auraient voulu Lui adresser, et qu'ils étaient obligés de ne Lui présenter qu'une âme muette, un esprit rempli de ténèbres, et un cœur presque livré aux horreurs du désespoir. J'en aperçus d'autres qui tristement assis par terre, couverts de cendres et revêtus d'un rude cilice, cachaient leur visage entre leurs genoux et frappaient la terre de leur front pénitent.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

prologue 2 décembre

1) Против ложного свидетельствования на суде
2) К прихожанам, живущим среди раскольников
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

jeudi 14 décembre 2017

Les Romanov à Saint-Pétersbourg, d’une nécropole à l’autre

Une exposition intitulée Les Romanov à Saint-Pétersbourg, d’une nécropole à l’autre est installée dans la crypte de la basilique cathédrale de Saint-Denis jusqu’au 31 mars 2018, dans le cadre du jumelage entre ce monument français et la forteresse Pierre-et-Paul de Saint-Pétersbourg.
(source)

degré V, VIII

Lestvitsa

J'en vis d'autres qui, comme d'infâmes scélérats, les mains liées derrière le dos, tout couverts de confusion, et en proie à la plus déchirante affliction, courbaient humblement le visage vers la terre, se jugeaient indignes de regarder le ciel, et n'osaient ni parler, ni pousser des gémissements, ni faire des prières.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

prologue 1er décembre

Из жизни св. праведного Филарета Милостивого
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

mercredi 13 décembre 2017

premiers pas


source :
religions.unian.ua/orthodoxy/2292871-oprilyudneno-drugiy-list-filareta-pershoierarhu-rptsz-z-prohannyam-pro-avtokefaliyu.html

degré V, VII

Lestvitsa

J'en vis d'autres qui, les yeux humblement fixés vers le ciel, imploraient la clémence et la bonté de Dieu avec des paroles et d'un ton de voix qui pénétraient l'âme de pitié et de compassion.    

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

mardi 12 décembre 2017

degré V, VI

Lestvitsa

J'y vis de ces coupables innocents passer les nuits entières debout, les pieds immobiles et en plein air, lutter vigoureusement contre les cruelles importunités du sommeil, ne s'accorder aucun repos, s'accuser sans cesse de lâcheté et de négligence, et s'exciter eux-mêmes à la persévérance, en se faisant les reproches les plus humiliants.   

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

lundi 11 décembre 2017

degré V, V

Lestvitsa

Lorsque je fus arrivé au monastère des Pénitents (qu'on devrait bien plutôt appeler la région des pleurs et des gémissements, la Prison, pour tout dire), je fus témoin, s'il est permis de le dire, de ce que l'œil d'un lâche et d'un paresseux n'a point vu, que l'oreille d'un négligent n'a point entendu, et que l'esprit d'un indolent ne saurait comprendre ; je fus témoin, dis-je, d'actions et de paroles capables de faire violence à Dieu même, de travaux et de mortifications assez puissants pour mériter en peu de temps ses Miséricordes et sa Clémence.  

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

dimanche 10 décembre 2017

Homélie P. André 10/12/2017

Archiprêtre André Drobot     micro Cliquer sur le micro !


27e dimanche après la Pentecôte
(en russe et en français)

degré V, IV

Lestvitsa

Ayant appris, — moi qui ne suis qu'un homme si lâche et si imparfait — ayant appris, dans le temps que je demeurais dans le grand monastère dont j'ai parlé, qu'il y avait quelques religieux qui, dans un autre monastère qu'on appelait la Prison, menaient une vie singulièrement extraordinaire, et pratiquaient toute la perfection de l'humilité, je demandai au saint abbé du grand monastère, à qui cette autre communauté était soumise, la permission d'y aller, pour y être témoin de ce qui s'y passait. Or cette grande lumière, ce saint abbé me l'accorda d'autant plus volontiers, qu'il craignait davantage de me faire la moindre peine. 

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

prologue 27 novembre

1) Против злословия
2) Праздник Знамения Пресвятой Богородицы
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

► Prochain billet du Prologue : 1er décembre (14 décembre)

samedi 9 décembre 2017

degré V, III

Lestvitsa

Vous tous qui, par vos offenses multipliées, avez irrité la colère de Dieu, accourez, approchez, venez et écoutez; rassemblez-vous, et considérez avec moi les merveilles qu'il a plu à Dieu de me découvrir et de me faire connaître, pour l'exemple et le salut des autres. Commençons d'abord par dire quelque chose de ces hommes dévoués à Jésus-Christ par des humiliations profondes, dignes par là même de nos louanges et de la première place. Écoutons, contemplons et imitons ces beaux modèles, nous tous qui sommes tombés dans des fautes mortelles ! Réveillez-vous donc et soyez attentifs, ô vous qui êtes encore sous l'esclavage honteux du péché ! Mes frères, daignez prêter l'oreille à mes paroles; et vous, qui que vous soyez, si vous désirez sincèrement vous réconcilier avec Dieu par une véritable conversion, ne manquez pas de donner ici toute votre attention.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

prologue 26 novembre

К богатым
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

vendredi 8 décembre 2017

72e anniversaire

Mémoire éternelle au Père hiérodiacre Séraphim (Karakaï), enterré au skite de Mourmelon, dont le métropolite Euloge disait dans ses Mémoires que lui et Père Job — les deux disciples du Père Alexis, le fondateur du skite —  étaient des « saints hommes » !

Seraphim Skite OK

Lire la suite...

- page 1 de 977