moinillon au quotidien

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 20 septembre 2019

saint Michel d'Orlov

Aujourd'hui c'est la fête de plusieurs saints russes dont nous avons la chance de posséder des reliques. Chronologiquement : saint Jean, métropolite de Novgorod (1186), saint Macaire d'Optino (1860) et saint Michel d'Orlov (1918).
Nous combinons l'office de l'avant-fête de la Nativité de la Mère de Dieu et celui de saint Michel (office en slavon).

(icône peinte par G. Drobot ; avec des reliques du saint.
Skite de Tous-les-Saints-de-Russie, Mourmelon)

Tropaire, ton 4.
T'étant efforcé de mener une vie agréable à Dieu,
tu as imprimé ta fidélité au Christ par le sang du martyre,
ô saint martyr Michel,
prie notre Dieu très bon afin qu'Il protège l'Église et la terre russe
des hérésies, des schismes, des insurrections et des guerres,
qu'Il nous affirme dans l'Orthodoxie et l'entente,
qu'Il nous envoie Ses dons et sauve nos âmes.
Nous fêtons aujourd'hui le 101e anniversaire du martyre du prêtre Michel (Tikhonicky) d'Orlov, près de Viatka (aujourd'hui Kirov).
Il y a quelques années, nous publiions un billet relatant l'invention de ses reliques.
Le tropaire du saint est plus particulièrement d'actualité. Que « notre Dieu très bon protège l'Église des hérésies, des schismes », par les prières de saint Michel d'Orlov !


Photos du centenaire à Orlov, l'année dernière, avec la participation de notre clergé :http://vyatskaya-eparhia.ru/news/eparchy/28458/
Les reliques du saint se trouvent à Orlov, dans l'église de la Nativité-de-la-Vierge, dont nous fêtons aujourd'hui l'avant-fête !!!

degré XXIV, VI

Lestvitsa

La douceur forme et perfectionne l'obéissance, conduit et dirige les communautés religieuses, arrête et corrige la colère, chasse et fait mourir l'impatience, nous fait marcher sous les étendards du Christ, nous donne de la ressemblance avec les habitants des cieux, enchaîne les démons, repousse les traits de la haine et des animosités.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la douceur, de la simplicité et de l'innocence, vertus qui ne viennent pas de la nature, mais s'acquièrent par les travaux; et de la méchanceté, qui est l'ennemie irréconciliable des vertus.»
(О кротости, простоте и незлобии, которые не от природы происходят, но приобретаются тщанием и трудами, и о лукавстве/ XXIV)

prologue 7 septembre

Что нужно для достижения вечного блаженства
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

jeudi 19 septembre 2019

à propos de la réunification

Vidéo : nnnnnnn


Proposé par N.M.

degré XXIV, V

Lestvitsa

Elle est la gardienne de la patience, la porte de l’amour, ou plutôt, sa mère, le principe de la prudence et du discernement, d'après ces paroles du Prophète : «Sur qui arrêterai-Je mes regards, dit le Seigneur, si ce n'est sur ceux qui sont doux et paisibles, sur ceux qui ont le cœur contrit et affligé» (Is 66,2) ?

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la douceur, de la simplicité et de l'innocence, vertus qui ne viennent pas de la nature, mais s'acquièrent par les travaux; et de la méchanceté, qui est l'ennemie irréconciliable des vertus.»
(О кротости, простоте и незлобии, которые не от природы происходят, но приобретаются тщанием и трудами, и о лукавстве/ XXIV)

prologue 6 septembre

Нет греха, побеждающего милосердие Божие
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

mercredi 18 septembre 2019

degré XXIV, IV

rocher de la Vierge Biarritz

Lestvitsa

Elle est semblable à un rocher majestueux au milieu d'une mer orageuse; les flots écumants viennent se briser et expirer contre ses flancs inébranlables.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la douceur, de la simplicité et de l'innocence, vertus qui ne viennent pas de la nature, mais s'acquièrent par les travaux; et de la méchanceté, qui est l'ennemie irréconciliable des vertus.»
(О кротости, простоте и незлобии, которые не от природы происходят, но приобретаются тщанием и трудами, и о лукавстве/ XXIV)

prologue 5 septembre

1) Что отдаем мы Богу, то возвращается нам сторицею не только в будущей жизни, но и в настоящей
2) В назидание скрывающим свои грехи на исповеди
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

mardi 17 septembre 2019

fin des vendanges


Étoges

degré XXIV, III

Lestvitsa

Elle consiste à prier sincèrement, et sans nous troubler, pour ceux qui cherchent à le faire par leurs injustes procédés.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la douceur, de la simplicité et de l'innocence, vertus qui ne viennent pas de la nature, mais s'acquièrent par les travaux; et de la méchanceté, qui est l'ennemie irréconciliable des vertus.»
(О кротости, простоте и незлобии, которые не от природы происходят, но приобретаются тщанием и трудами, и о лукавстве/ XXIV)

lundi 16 septembre 2019

degré XXIV, II

Lestvitsa

La douceur est une constante immobilité de notre âme, laquelle fait que nous ne sommes ni agités par les honneurs ni troublés par les humiliations.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la douceur, de la simplicité et de l'innocence, vertus qui ne viennent pas de la nature, mais s'acquièrent par les travaux; et de la méchanceté, qui est l'ennemie irréconciliable des vertus.»
(О кротости, простоте и незлобии, которые не от природы происходят, но приобретаются тщанием и трудами, и о лукавстве/ XXIV)

prologue 3 septembre

1) Против гнева и злопамятства
2) Не в одних монастырях, но и везде можно спастись
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

dimanche 15 septembre 2019

plus d'eau



Pascal et Franck, du village, remplissent la cuve.

7 h 45

Vidéo : nnnnnnn


Première commémoration au skite, et probablement dans tout le diocèse (à 7 h 45), de Mgr Jean comme archevêque de Doubna.
P. Pierre célébrait ce matin tôt la Liturgie au skite

degré XXIV, I

Lestvitsa

L'aurore précède le soleil; or il faut en dire autant de la douceur par rapport à l'humilité — Écoutons la lumière nous apprendre par ces paroles : Apprenez de moi que Je suis doux et humble de cœur (Mt 11, 29). Il convient donc avant de parler de l'humilité, qui est un vrai soleil, que nous disions quelque chose de la douceur, qui est comme l'aurore de cette vertu, afin qu'après avoir été éclairés par cette lumière qui a maints d'éclat, nous puissions peu à peu nous accoutumer à fixer nos regards sur le beau soleil de l'humilité; car il ne pourrait pas se faire que quelqu'un fût capable de fixer ce soleil, s'il n'a pu soutenir les rayons de son aurore. Tel est donc l'ordre qu'il faut établir entre ces deux vertus.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la douceur, de la simplicité et de l'innocence, vertus qui ne viennent pas de la nature, mais s'acquièrent par les travaux; et de la méchanceté, qui est l'ennemie irréconciliable des vertus.»
(О кротости, простоте и незлобии, которые не от природы происходят, но приобретаются тщанием и трудами, и о лукавстве/ XXIV)

prologue 2 septembre

Должно помнить, что дьявол с особым ожесточением нападать на людей, обращающихся от греха к добродетели
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

samedi 14 septembre 2019

pénurie


Il va falloir passer au champagne...

champagne pour tout le monde

Le ptit gars au drôle de chapeau, il dit que le ptit père il est pas très réactif... alors soyons réactifs !


Aujourd'hui dernière liturgie célébrée sous l'égide (virtuelle) du patriarcat de Constantinople.
Demain, nous commémorerons l'archevêque Jean qui porte maintenant le titre de Doubna (Высокопреосвященный Иоанн, архиепископ Дубненский), sous l'égide du patriarcat de Moscou.
Situation exclusive puisqu'on apprend aujourd'hui qu'une réunion inhabituelle (par vidéoconférence) du Saint-Synode de l'Église russe a accueilli favorablement la demande de Mgr Jean (de ex-Charioupolis) de se rattacher, avec les paroisses de l'archevêché qui le souhaitent, au patriarcat de Moscou à partir d'aujourd'hui, avec le titre d'archevêque de Doubna.

« Je commémorerai Sa Sainteté le Patriarche Cyrille de Moscou ce dimanche, et j’invite tous les clercs à continuer à me commémorer. »
† JEAN, Archevêque dirigeant de l’Union Directrice Diocésaine des Associations orthodoxes russes en Europe Occidentale
Paris, le 14 septembre 2019

(source)

liturgie matutinale


Pour le début de l'année liturgique.

degré XXIII, XV

Lestvitsa

Un moine vertueux, ayant été tourmenté par ce démon pendant l'espace de vingt ans, n'avait cessé de mortifier son corps par des veilles longues et continuelles, et par des jeûnes très rigoureux ; mais voyant que toutes ses austérités étaient sans effet contre cette cruelle tentation, il l'écrivit sur un papier, ainsi que les troubles qu'elle lui causait, et le confia à un saint religieux qu'il connaissait. Arrivé auprès de lui, il se prosterna le visage contre terre, sans oser lever les yeux. Dès que ce saint religieux eut lu ce qui était écrit, il sourit tout doucement et, relevant son cher frère, il lui dit : «Mon fils, mets ta main sur mon cou»; ce que celui-ci s'empressa de faire. Puis il ajouta : «Mon frère, je prends sur moi ton péché, tant pour le temps passé que pour le temps à venir; la seule chose que j'exige de toi, c'est de ne plus y penser et de ne plus t'en mettre en peine.»
Or c'est ce bon religieux qui m'a raconté lui-même ce qui lui était arrivé, et il m'assura qu'il n'était pas sorti de la cellule de ce respectable vieillard, que toute sa tentation avait disparu, et que toutes les pensées de blasphème qui l'avaient si longtemps et si cruellement fatigué, s'en allèrent en fumée. Je le répète donc, pour l'instruction de ceux qui se trouveraient dans le même état; c'est celui-là même à qui le fait est arrivé qui me l'a raconté avec de grands sentiments de reconnaissance pour Dieu. Quiconque est venu à bout de triompher de cette tentation, a vaincu et chassé l'orgueil bien loin de son cœur. 

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«Des inexplicables pensées de blasphème»
(О неизъяснимых хульных помыслах/ XXIII [39-54])

- page 1 de 823