moinillon au quotidien

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 25 novembre 2017

degré IV, CXXIX

Lestvitsa

Quoique nous soyons bien loin de pouvoir pratiquer des vertus rares et sublimes, le démon, pour nous faire briser le joug de l’obéissance sous lequel nous avons le bonheur de vivre, ne laisse pas de nous en suggérer la pensée et de nous en inspirer le désir insensé. Pénétrez en effet dans l’intérieur des moines imparfaits et téméraires, et vous verrez qu’ils soupirent après la vie solitaire, qu’ils désirent avec ardeur les jeûnes les plus rigoureux, la prière la plus continuelle et la plus recueillie, l’humilité la plus profonde, la méditation de la mort la plus constante, la componction la plus vive, la victoire la plus complète sur leurs passions, le silence le plus absolu et une pureté d’ange. Mais comme, par une conduite secrète de la divine Providence, ils n’ont pu, dès le commencement de leur noviciat, pratiquer selon leur désir ces belles et excellentes vertus, on les a vus ensuite tout découragés, abandonner les pratiques les plus ordinaires, et se retirer du monastère. Le démon les a trompés, en leur faisant désirer à contretemps la pratique de ces vertus, afin qu’ils ne pussent pas par la persévérance, les acquérir dans le temps convenable. Mais ce ne sont pas seulement les moines cénobites qu’il cherche à tromper, il attaque aussi les anachorètes. C’est ainsi que pour décourager et faire tomber les solitaires, cet ennemi rusé et trompeur leur prêche et leur exalte le bonheur des moines qui vivent en communauté; il leur vante l’hospitalité qu’ils exercent, les services de charité qu’ils se rendent les uns aux autres, leur affection et leur union fraternelles, les soins affectueux et assidus qu’ils ont pour les malades, et mille autres avantages afin de les dégoûter du genre de vie qu’ils ont embrassé, et de les faire égarer dans une fausse voie.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

prologue 12 novembre

Святые спрашивают нам у Бога прощения грехов
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

vendredi 24 novembre 2017

14e anniversaire du décès de Mgr Séraphim

Quelques photos souvenir envoyées par LJ de Lyon.


Au couvent de Lesna dans la barque sur l'étang, avec Pierre le fils du père Christo, Alexandre et Adrien Greco de Lyon.
(texte et photos : L.J. de Lyon)

Lire la suite...

l'icône d'iviron en images

Vidéo : Ukraine

fête de notre Portaïtissa (suite)


Après la Liturgie, commencée à 7 h, notre icône a regagné sa chapelle.

Lire la suite...

prologue 11 novembre

О милостыне
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

jeudi 23 novembre 2017

fête de notre Portaïtissa

Vigiles célébrées par P; Georges à l'occasion de la fête de l'icône d'Iviron (35e anniversaire du miracle de l'icône de Montréal).
Pour les Vêpres, notre icône a quitté sa chapelle pour rejoindre l'église. Au début du canon des Matines, P; Georges a oint les pèlerins avec le myrrhon de l'icône miraculeuse d'Hawaï qu'il avait apporté. Puis, à la 6e ode du canon, il a lu l'hymne acathiste à la Mère de Dieu d'Iviron.

degré IV, CXXVIII

Lestvitsa

Ceux qui vivent en communautés doivent faire sans doute une guerre mortelle à tous les vices; mais il en est surtout deux que tous les jours de leur vie ils doivent attaquer avec plus de vigueur et de courage que les autres. Ces deux vices sont l’intempérance et la colère. Or je dis que ces vices doivent être l’objet particulier des cénobites, parce que ces passions trouvent dans la société des personnes qui vivent avec nous les aliments qui leur conviennent.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

prologue 10 novembre

Как нужно поступать православному христианину во время болезни
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

mercredi 22 novembre 2017

les confrères de Bavière


Dans un article intitulé « l'Athos munichois », publié dans Monastyrskij Vestnik, on peut lire aujourd'hui une interview de Mgr Agapit.
EN RUSSE. Intéressant quand même ;) , et même très intéressant et utile

degré IV, CXXVII

Lestvitsa

Lorsqu’on fait des reproches à un mauvais moine, on le voit alors triste et de mauvaise humeur, ou bien il se jette lâchement aux pieds du supérieur qui lui fait des remontrances pénibles, afin de lui présenter mille excuses. Mais en s’humiliant ainsi, c’est moins dans le désir de pratiquer l’humilité et la soumission que pour mettre fin à une scène qui le fatigue. Si, donc, on vous mortifie par des reproches amers, sachez garder un silence salutaire et supporter avec une patience courageuse qu’on applique à votre âme le fer et le feu des corrections sévères, lesquelles vous purifieront et répandront dans votre esprit des lumières abondantes; et lorsque votre médecin spirituel aura terminé son opération, prosternez-vous à ses pieds pour lui demander pardon et vous excuser : car si vous le faisiez dans le moment qu’il vous reprend avec zèle, il pourrait fort bien ne pas vous écouter, et même vous rejeter.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

prologue 9 novembre

1) Не должно налагать на себя бремена тяжкие и неудобоносимые
2) Молодым инокам о послушании (слово преп. Иоанна Колова) 
3) О благотворности молитв родителей о детях
4) К молодым инокам о том, что дьявол ни против кого так не вооружается и ни против кого так не воюет, как против монахов
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

mardi 21 novembre 2017

confrères de la Sarthe

Vidéo : Ukraine


Mère Rachel était passée au skite il y a quelques mois

degré IV, CXXVI

Lestvitsa

Un banquier qui veut bien gérer ses affaires, ne manque pas, chaque soir, de se rendre un compte exact et circonstancié du gain, ou de la perte qu’il a faite pendant la journée. Mais il ne pourra pas savoir au juste où il en est, si, à chaque instant, il ne note les affaires qu’il traite; c’est de cette manière qu’il lui sera possible d’avoir une connaissance exacte de celles qu’il aura faites chaque jour.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

prologue 8 novembre

1) Ангелы Божии хранят человека и в нуждах помогают ему
2) Суетность земных стяжаний
3) Для чего Господь попускает праведным страдать от нечестивых а также терпеть и другие беды?
4) Не должно осуждать ближних
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

- page 1 de 974