moinillon au quotidien

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 29 novembre 2017

Sagesse


En slavon, parce qu'en français ça ne passe plus chez les bien-pensant·es d'aujourd'hui.
Lecture de l'apôtre d'aujourd'hui : fin de la Première épître de saint Paul à Timothée (II, 8-15)

Une bonne résolution pour ce début de carême de la Nativité : À bon entendeuse, salut ! (Autrement dit, « celui·celle qui a bien compris trouvera son salut ».)

lundi 2 octobre 2017

saints russes

Nous fêtons aujourd'hui saint Théodore, prince russe de Smolensk et Yaroslavl, et ses deux fils David et Constantin (enfants d'un deuxième mariage avec la fille du khan tatare). Extrait de la vie du saint : quand les saints s'affrontent...

В 1296 году едва не разразилась кровопролитная братоубийственная война между двумя группами князей:
на одной стороне были святой Феодор и великий князь Андрей,
на другой — святой Михаил Тверской († 1318; память 22 ноября) и святой Даниил Московский († 1303; память 4 марта).
Но кровопролитие Божией помощью удалось предотвратить.

vendredi 8 septembre 2017

moine André, 17 ans



«Я, грешный Андрей, покидаю этот мир. Чтобы как-то смягчить боль любящих меня людей, оставляю это письмо. Во-первых, прошу у всех прощения, если я кого-то чем-то обидел. Я тоже простил всех. Если исполните мою просьбу, то этим умирится моя грешная душа, измученная телесной болью.

Дорогие мои, прошу вас, задумайтесь над смыслом жизни, начните жить православно, без фарисейства. Простите всем всё. Любите друг друга, исповедуйтесь чистосердечно, причащайтесь часто с выполнением всех правил. Не пропускайте воскресной службы. Молитесь часто и всем сердцем. Похороните меня по-монашески. Поминайте в своих молитвах, чтобы обрела покой моя измученная душа.

Исполняйте заповеди Господа нашего Иисуса Христа, и пусть всегда будет над вами Покров Божией Матери.

Аминь».

source : http://monasterium.ru/publikatsii/stati/semnadtsatiletniy-monakh/

vendredi 19 mai 2017

betterave


Les pieds de betterave de notre voisin agriculteur commencent à pousser. Des rangées régulières, sans mauvaises herbes : on dirait que tout est programmé, tout doit pousser sans problèmes... pourtant, les siècles précédents, les famines n'étaient pas rares. Aujourd'hui tout pousse, même sur des terrains pauvres.

mercredi 29 mars 2017

apimassacre

Vidéo : Apiculture Industrielle le massacre


« Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants. »
Antoine de Saint-Exupéry

vendredi 17 mars 2017

conversion


Tout est toujours possible

mardi 21 février 2017

bête à Bon Dieu

mardi 18 octobre 2016

de la dépendance


Une panne de courant de quelques heures, et on prend conscience à quel point on a perdu toute indépendance.

Car cela signifie que, ici,
— il n'y a plus d'eau potable — car c'est l'électricité qui permet de pomper l'eau de la nappe phréatique. Certains se souviennent encore de la pompe à bras du cimetière qui était utilisée au skite avant l'arrivée de l'électricité...
— il n'y a plus de lumière. Certains se souviennent aussi du temps où P. Job allumait les lampes à pétrole dans le réfectoire, et nous les bougies dans les chambres
— il n'y a plus de chauffage : pas de chauffage électrique, et pas de chauffage au gaz puisque la chaudière utilise aussi l'électricité
— il n'y a plus de téléphone et de liaison internet. Et plus de possibilité de recharger les portables et autres gadgets
— il n'y a plus — dans le désordre — d'aspirateur, de bouilloire, d'ordinateur, d'imprimante, de cafetière, de centrifugeuse, de four à microondes, de fer à repasser, de grille-pain, de brosse à dents, de machine à laver... et j'en oublie !
Misère des misères !

mercredi 15 juin 2016

histoire de Kit


C'est en regardant un soldat russe en Crimée que Kit («chat» en ukrainien, «baleine» en russe), a voulu devenir kot («chat» en russe).
Détail du monument (cf. suite du billet) aux « Gens polis » inauguré le 11 juin dernier à Simféropol (Crimée). Les « Gens polis » sont les gens des services secrets (ГРУ), de l'infanterie de marine et des paras « qui ont joué un rôle décisif pour maintenir la paix lors de la réunification de la Crimée à la Russie ».
source

Lire la suite...

lundi 23 mai 2016

bâtons d'obéissance

2016-05-21_12-11-09
Dans le Paterikon, on trouve un récit célèbre racontant l'histoire d'un Ancien qui demanda à son novice de planter un bâton et d'aller chaque jour à une source d'eau éloignée pour l'arroser. Par obéissance monacale, le disciple accomplit scrupuleusement l'indication de l'ancien. Et un beau jour, le disciple accourt vers l'Ancien : « Père, tes prières ont accompli un miracle ! Le bâton a fleuri ! ». « Non, répondit l'Ancien, c'est ton obéissance qui a accompli le miracle ! »

De nos jours des événements similaires peuvent se produire. Ivan a placé cet hiver des tuteurs pour protéger un arbre à papillons. Avec l'arrivée du printemps les tuteurs ont fleuri... sans arroser (il faut dire que dans la région, on n'a pas besoin d'arroser...)
En tout cas, Ivan est prêt pour la vie monastique !

vendredi 5 février 2016

managers

Прот. Алексей  Уминский:
«...У нас нередко епископ – прекрасный менеджер, отличный администратор, человек, устрояющий внешнюю церковную жизнь и не более того. Семинарии наполняются, в монастырях молятся, в каждой епархии собор, похожий на храм Христа Спасителя. Епископ следит, чтобы всё было «не хуже, чем у других». Как в комсомольской организации, ведется работа по секторам – отделы, должности, отчеты…»

L'archiprêtre Alexis Oumiski, prêtre de la banlieue de Moscou, s'exprime librement, sur l'Église. Il enseignait le français, mais l'interview est en russe.
Lire la suite : pravmir.ru/dolzhna-li-tserkov-opravdyivatsya

mercredi 3 février 2016

froid dans le dos

Vidéo : Ukraine Les Masques De La Revolution / Маски Революции (2016)


Reportage de Canal+ sur les milices en Ukraine, diffusé avant-hier soir.

Vidéo disparue du TUBE américain, mais disponible (of course) sur le TUBE russe :
http://rutube.ru/video/8742970b1f87403810f921d2ba7991ca/

lundi 9 novembre 2015

de l'(in)utilité des chefs

Et de celle du premier violon...
même dans la symphonie de Schumann.
Source : fr.medici.tv/#!/the-dresden-music-festival-orpheus-orchestra-wang-vogler

vendredi 30 octobre 2015

anathème ou pas anathème

Je me rends compte que j'ai un métro de retard, mais dans notre désert érémitique (enfin presque) tout ne va pas aussi vite que dans le monde. Je voulais parler des articles de Claude sur orthodoxologie.blogspot.ch (1, 2, et 3) à propos d'un certain anathème dont certains fêtent le 50e de la levée. Mais je vois qu'orthodoxie.com en parle déjà. Il ne me reste plus qu'à renvoyer à ces articles auxquels tout moine ne peut qu'adhérer.

« En ces temps où certains hiérarques orthodoxes parlent encore de la levée des anathèmes (acte sans aucune valeur car les raisons de l’anathème n’ont jamais disparu, et de nombreuses hérésies ont été ajoutées!), en disant en outre que jamais l’Église Orthodoxe n’a considéré l’église latine de Rome comme hérétique, il semble utile d’écouter ce que disait le saint staretz Philothée Zervakos, dans sa lettre adressée au Patriarche Athénagoras de Constantinople, d'autant plus que les attitudes qu'il mentionne sont toujours présentes, et que la situation a empiré depuis ses remarques salutaires. » 
C. L.-G.


Fresque du monastère bulgare Zographou du Mont-Athos.

lundi 14 septembre 2015

du masochisme, « n'est-ce pas » ?!

Je veux parler des 30 minutes de

L’émission «Une foi pour toutes» de septembre sur RCF – Liège, produite par le père Guy Fontaine, consacrée à la situation à l’Institut Saint-Serge avec une interview de Jean-François Colosimo, publiée sur orthodoxie.com.

Quelques citations, heureusement entrecoupées de musique baroque, où on découvre que certains peuvent utiliser le mot « orthodoxie » comme bon leur semble :

— « idéal de liberté menacé par un esprit totalement régressif et clérical » (04:10)
— « l'institut — carrefour, lieu d'échanges » (08:10)
— « les professeurs (de l'institut) seraient nuls, mais ceux qui disent cela ont fait leurs études à l'institut : ayant des professeurs nuls, ils doivent être eux-mêmes nuls... » (13:10) Heureusement que tous ceux qui ont eu des profs nuls ne sont pas devenus nuls — ce n'est pas une maladie contagieuse !
— « Nous sommes largement dans notre vocation qui est le témoignage d'une (sic) orthodoxie libre, ouverte, osant aller à la rencontre des autres sans peur et sans reproche » (15:20)
— « Même Dieu se soumet à ce principe du repos (à propos de «l'année sabbatique» de l'institut : en fait, il m'a piqué l'expression — voir le billet où la raison est indiquée de façon plus franche : avant tout en signe de résistance à la "volonté liberticide" de Mgr Job Getcha) » (17:40)
— « pour le temps de la contemplation... » (toujours à propos de l'année sabbatique)
— « nous avons besoin de réfléchir à ce que nous sommes, ce que nous voulons être, face aux défis renouvelés du témoignage d'une tradition créatrice à l'horizon du XXIe siècle »  (18:15) (nos énarques n'auraient trouvé mots plus justes)
— « être à la hauteur de notre héritage, c'est manifester une intelligence vivante de la foi » (19:50).
— « un peu bizarre cette collectionnite des rangs dans l'Église : archimandrite, évêque, archevêque... tout ça est profondément condamnable » (Rien que ça !)  (20:00)
— « [à l'institut, les étudiants ne trouveront pas] la théologie bêtement fermée qu'on leur a enseignée dans leur pays, mais ce sera LA théologie de l'Église » (22:50) (c'est pas la modestie qui nous fait défaut)



Comme on l'aura compris, ce n'est pas franchement une pub pour cette interview.
Personnellement, je ne vois pas comment on peut gérer un institut de théologie orthodoxe avec des gens pareils. Je parle d'une école de théologie orthodoxe, pas d'une école "protestantiste", pas d'une école d'intellos post-soixante-huitards. Et c'est probablement là le problème aujourd'hui.

- page 1 de 25