moinillon au quotidien

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 17 octobre 2017

degré IV, XCIII

Lestvitsa

N’allons pas croire que nous ayons acquis une patience parfaite parce que nous voyons que nous endurons sans nous émouvoir et que nous souffrons généreusement les reproches et les réprimandes humiliantes de notre supérieur. Mais supporterions-nous de la même manière les outrages et les injures que nous feraient toute sorte de personnes ? Hélas ! si nous souffrons avec douceur ce que notre supérieur nous fait endurer, c’est que nous le craignons, que nous ne voulons pas lui déplaire, ni lui manquer de reconnaissance pour les services qu’il nous a rendus, et que d’ailleurs c’est notre devoir nécessaire.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

lundi 16 octobre 2017

degré IV, XCII

Lestvitsa

J’ai connu un disciple qui, en présence de plusieurs autres, se servait des louanges que méritait son supérieur et de ses vertus, pour s’en faire gloire à lui-même; mais ce misérable, en moissonnant ainsi dans le champ de son maître, au lieu de la gloire et de l’honneur qu’il pensait y cueillir, n’y trouva que la honte et la confusion, car tout le monde se mit à lui dire : «Comment est-il donc arrivé qu’un arbre si bon et si excellent n’ait produit qu’une branche si mauvaise et frappée d’une si grande stérilité ?»

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

dimanche 15 octobre 2017

degré IV, XCI

Lestvitsa

Sois zélé dans ton âme, mais ne faites jamais paraître extérieurement votre régularité; ne vous servez jamais, pour cette misérable fin, ni d’actions, ni de gestes, ni de paroles, ni de quelque autre signe secret, et vivez dans cette précaution, tant que vous ne sentirez pas que vous vous êtes enfin corrigé de cette passion qui vous fait rechercher les louanges des autres, et qui vous porte à juger et à mépriser vos frères. Si donc vous éprouvez que vous êtes encore porté à les mépriser, étudiez-vous fortement à conformer votre conduite à la leur, et à ne jamais vous distinguer ni vous séparer d’eux par un esprit de vanité et de vaine gloire.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

samedi 14 octobre 2017

degré IV, XC

Lestvitsa

Lorsque vous vous trouvez au milieu de vos frères, vous devez bien prendre garde de ne paraître plus juste et plus sage qu’eux, dans quelque chose que ce soit; autrement vous feriez deux grands maux : d’abord, vous fatigueriez sensiblement vos frères par cette justice fausse et qui n’est qu’apparence; et ensuite vous n’en retireriez pour vous-même qu’une sotte vanité et un fol orgueil.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

vendredi 13 octobre 2017

degré IV, LXXXIX

Lestvitsa

Nous devons remarquer avec prudence et sagesse, observer avec toute l’attention possible et peser avec une parfaite circonspection dans quel temps et de quelle manière il convient que nous préférions à la prière les exercices de la charge que nous avons à remplir; car on ne doit pas toujours, ni de la même manière, abandonner la prière pour exercer l’emploi dont on est chargé.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

jeudi 12 octobre 2017

degré IV, LXXXVIII

Lestvitsa

Il m’est arrivé un jour de voir un moine interrompre son supérieur. Or je vous déclare que je désespérai de le voir jamais sous le joug de la véritable obéissance, parce qu’il se servait des paroles de son père spirituel, non pour s’humilier, mais pour s’élever.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

mercredi 11 octobre 2017

degré IV, LXXXVII

Lestvitsa

Lorsque nous sommes en présence de notre supérieur, gardons le silence le plus scrupuleux, et ne faisons pas croire que nous nous occupons de lui, car celui qui aime et observe le silence est disciple de la sagesse, et se procure de grandes lumières sur toute sorte de choses.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

mardi 10 octobre 2017

degré IV, LXXXVI

Lestvitsa

Veillons donc sur nous avec toutes les précautions possibles; car un monastère est semblable à un port rempli de vaisseaux : il est facile que ces bâtiments nombreux se heurtent les uns les autres, et se fassent du mal. Disons-en autant des moines, surtout si parmi eux il y en a qui aient l’humeur bilieuse et irascible.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

lundi 9 octobre 2017

degré IV, LXXXV

Lestvitsa

Les moines qui vivent dans la solitude, sous la direction d’un père spirituel, n’ont pour ennemis que les démons qui s’opposent communément au salut des hommes; tandis que ceux qui passent leur vie dans un monastère ont à combattre non seulement contre les démons, mais souvent encore contre les hommes. Les premiers, étant constamment sous les yeux de leur père, ont bien soin de ne pas transgresser ses ordres; les derniers, étant rarement en présence de leur supérieur, sont plus exposés à vivre dans la négligence. Néanmoins si, parmi ces derniers, il s’en trouve qui soient remplis de ferveur et de patience, ils peuvent avantageusement remplacer cette privation par la douceur, la résignation et l’humilité avec lesquelles ils endureront tout ce qui peut les mortifier et les fatiguer de la part de leurs frères, et mériter une double couronne de gloire.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

samedi 7 octobre 2017

degré IV, LXXXIV

Lestvitsa

Consultez donc votre conscience pour voir les taches de votre âme, comme vous consultez un miroir pour connaître celles de votre visage. Si vous en agissez de la sorte, cela vous suffira.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

vendredi 6 octobre 2017

degré IV, LXXXIII

Lestvitsa

Ceux qui, pour la première fois, se présentent dans un lieu destiné à prendre soin des malades, doivent avoir pris des précautions pour connaître les maladies dont ils sont affectés; et ceux qui pensent à se soumettre au joug de l’obéissance doivent savoir quelle est l’humilité qu’ils ont dans le fond de leur cœur, car, si les malades du corps sentent que leur guérison s’opère à mesure que les douleurs diminuent, les malades de l’âme ne peuvent compter sur leur guérison spirituelle qu’autant qu’ils verront que l’humilité s’accroît dans leur cœur, et qu’ils se blâmeront, se condamneront eux-mêmes et détesteront leur vie passée.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

jeudi 5 octobre 2017

degré IV, LXXXII

Lestvitsa

Ôter à l’aveugle son conducteur; au troupeau son pasteur; au passager, son guide; à l’enfant, son père; au malade, son médecin; au vaisseau, son pilote, n’est-ce pas mettre toutes ces personnes et ces choses dans le danger de périr ? Ne sera-t-il pas exposé au même malheur celui qui, sans le secours de son père spirituel sera assez téméraire pour déclarer et faire la guerre aux démons ? Hélas ! Ces ennemis se jetteront sur lui, le perceront de mille traits, et le laisseront étendu sur le champ de bataille.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

mercredi 4 octobre 2017

degré IV, LXXXI

Lestvitsa

Comme un soldat sans expérience s’expose à un très grand danger en se séparant de sa compagnie pour aller seul combattre l’ennemi; de même il s’expose à un danger pressant, le moine qui, sans avoir passé par les exercices spirituels, et sans connaître la manière dont on doit combattre et vaincre les passions, quitte la société de ses frères pour aller seul, dans la solitude, faire la guerre au démon. La témérité du soldat le met en danger de perdre la vie du corps, et celle du moine, de perdre la vie de l’âme. Aussi Esprit saint nous dit qu’il vaut mieux être deux ensemble, que d’être tout seul (Eccl 4,9), c’est-à-dire que pour combattre efficacement ses mauvaises habitudes avec le secours et l’assistance du Saint-Esprit, il faut qu’un fils soit assisté par son père spirituel.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

mardi 3 octobre 2017

degré IV, LXXX

Lestvitsa

Ne sortez donc pas d’entre les mains de celui qui, le premier, vous a présenté à notre Seigneur; car vous n’en trouverez pas un autre pour lequel vous puissiez avoir une affection plus respectueuse.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

lundi 2 octobre 2017

degré IV, LXXIX

Lestvitsa

Ils méritent d’être sévèrement punis de Dieu, ces malades spirituels qui, connaissant par les avantages qu’ils en ont déjà reçus, la dextérité et la sagesse de leur médecin, l’abandonnent avec mépris, avant d’être parfaitement guéris, et recourent aux soins d’un autre qu’ils lui préfèrent.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

- page 1 de 274