moinillon au quotidien

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 15 décembre 2017

degré V, IX

Lestvitsa

La pensée effrayante de leurs péchés, les remords cuisants de leur conscience épouvantée, la honte et la confusion qu'ils éprouvaient, les occupaient et les tourmentaient si fort, qu'ils étaient incapables d'oser prononcer le saint nom de Dieu pour l'invoquer, qu'ils ne savaient ni comment commencer, ni comment finir les prières qu'ils auraient voulu Lui adresser, et qu'ils étaient obligés de ne Lui présenter qu'une âme muette, un esprit rempli de ténèbres, et un cœur presque livré aux horreurs du désespoir. J'en aperçus d'autres qui tristement assis par terre, couverts de cendres et revêtus d'un rude cilice, cachaient leur visage entre leurs genoux et frappaient la terre de leur front pénitent.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

jeudi 14 décembre 2017

degré V, VIII

Lestvitsa

J'en vis d'autres qui, comme d'infâmes scélérats, les mains liées derrière le dos, tout couverts de confusion, et en proie à la plus déchirante affliction, courbaient humblement le visage vers la terre, se jugeaient indignes de regarder le ciel, et n'osaient ni parler, ni pousser des gémissements, ni faire des prières.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

mercredi 13 décembre 2017

degré V, VII

Lestvitsa

J'en vis d'autres qui, les yeux humblement fixés vers le ciel, imploraient la clémence et la bonté de Dieu avec des paroles et d'un ton de voix qui pénétraient l'âme de pitié et de compassion.    

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

mardi 12 décembre 2017

degré V, VI

Lestvitsa

J'y vis de ces coupables innocents passer les nuits entières debout, les pieds immobiles et en plein air, lutter vigoureusement contre les cruelles importunités du sommeil, ne s'accorder aucun repos, s'accuser sans cesse de lâcheté et de négligence, et s'exciter eux-mêmes à la persévérance, en se faisant les reproches les plus humiliants.   

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

lundi 11 décembre 2017

degré V, V

Lestvitsa

Lorsque je fus arrivé au monastère des Pénitents (qu'on devrait bien plutôt appeler la région des pleurs et des gémissements, la Prison, pour tout dire), je fus témoin, s'il est permis de le dire, de ce que l'œil d'un lâche et d'un paresseux n'a point vu, que l'oreille d'un négligent n'a point entendu, et que l'esprit d'un indolent ne saurait comprendre ; je fus témoin, dis-je, d'actions et de paroles capables de faire violence à Dieu même, de travaux et de mortifications assez puissants pour mériter en peu de temps ses Miséricordes et sa Clémence.  

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

dimanche 10 décembre 2017

degré V, IV

Lestvitsa

Ayant appris, — moi qui ne suis qu'un homme si lâche et si imparfait — ayant appris, dans le temps que je demeurais dans le grand monastère dont j'ai parlé, qu'il y avait quelques religieux qui, dans un autre monastère qu'on appelait la Prison, menaient une vie singulièrement extraordinaire, et pratiquaient toute la perfection de l'humilité, je demandai au saint abbé du grand monastère, à qui cette autre communauté était soumise, la permission d'y aller, pour y être témoin de ce qui s'y passait. Or cette grande lumière, ce saint abbé me l'accorda d'autant plus volontiers, qu'il craignait davantage de me faire la moindre peine. 

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

samedi 9 décembre 2017

degré V, III

Lestvitsa

Vous tous qui, par vos offenses multipliées, avez irrité la colère de Dieu, accourez, approchez, venez et écoutez; rassemblez-vous, et considérez avec moi les merveilles qu'il a plu à Dieu de me découvrir et de me faire connaître, pour l'exemple et le salut des autres. Commençons d'abord par dire quelque chose de ces hommes dévoués à Jésus-Christ par des humiliations profondes, dignes par là même de nos louanges et de la première place. Écoutons, contemplons et imitons ces beaux modèles, nous tous qui sommes tombés dans des fautes mortelles ! Réveillez-vous donc et soyez attentifs, ô vous qui êtes encore sous l'esclavage honteux du péché ! Mes frères, daignez prêter l'oreille à mes paroles; et vous, qui que vous soyez, si vous désirez sincèrement vous réconcilier avec Dieu par une véritable conversion, ne manquez pas de donner ici toute votre attention.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

vendredi 8 décembre 2017

degré V, II

Lestvitsa

La pénitence est le rétablissement du baptême. C'est une espèce de contrat par lequel nous promettons à Dieu de nous corriger des défauts de notre vie passée, et de mieux vivre dans l'avenir. La pénitence, si j'ose me servir de cette expression, est chargée des intérêts de l'humilité; c'est un renoncement parfait à tous les plaisirs des sens; c'est un jugement sévère qu'on porte contre soi-même; c'est l'occupation sérieuse d'une âme qui s'applique tout de bon à l'affaire de son salut éternel. Elle est la fille aînée de l'espérance et l'ennemie mortelle du désespoir. Le véritable pénitent est un criminel qui confesse ses péchés, sans mériter aucune infamie. La pénitence a la vertu de nous réconcilier avec Dieu, en nous faisant pratiquer les bonnes œuvres opposées aux fautes que nous avons commises; c'est elle qui décharge, purifie et sanctifie la conscience; c'est elle qui nous porte à souffrir généreusement toutes les peines et toutes les afflictions qui nous arrivent. Celui qu'elle anime est d'une admirable activité pour trouver et pour employer les moyens capables de le punir; c'est elle qui combat et surmonte l'intempérance, et qui accuse sans ménagement au tribunal de la conscience.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

jeudi 7 décembre 2017

degré V, I

Lestvitsa

Jean courut jadis plus vite que Pierre (cf. Jn 20,4); c'est pour cela que l'obéissance vient ici avant la pénitence. Car celui qui arriva le premier est l'image de l'obéissance, et l'autre celle de la pénitence.


saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la véritable et sincère Pénitence»»  О попечительном и действительном покаянии и также о житии святых осужденников, и о темнице.)

mercredi 6 décembre 2017

degré IV, CXL

Lestvitsa

Généreux athlètes du Seigneur, ayez bon courage, ayez bon courage, oui, je vous le répète pour la troisième fois : ayez bon courage ! Persévérez à courir dans la belle carrière de l’obéissance, et écoutez attentivement ces paroles du Sage : dans le monastère, Le Seigneur les a éprouvés, comme on éprouve l’or dans la fournaise, et il les a reçus dans son sein comme des victimes et qui se sont sanctifiées pour Lui être offertes en holocauste (Sag 3). Jusqu’à présent nous n’avons traité que des degrés du paradis qui expriment le nombre des quatre évangélistes. Athlète, continue de courir sans crainte !

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

lundi 4 décembre 2017

degré IV, CXXXVIII

Lestvitsa

On peut dire qu’étant d’abord aveugle, il a recouvré la vue qui nous montre Jésus-Christ, celui qui, reconnaissant enfin qu’il est trop faible pour mener une vie érémitique, sort de la solitude pour entrer dans un monastère, s’y consacrer et s’y livrer tout entier aux salutaires exercices de l’obéissance.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

dimanche 3 décembre 2017

degré IV, CXXXVII

Lestvitsa

De même que plus les arbres sont agités par les vents, plus ils poussent des racines fortes et profondes ainsi plus ceux qui vivent dans l’obéissance sont exercés et éprouvés, plus ils deviennent forts et invincibles.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

samedi 2 décembre 2017

degré IV, CXXXVI

Lestvitsa

Quiconque est vraiment possédé du désir d’acquérir la paix et la tranquillité de l’âme, et de trouver Dieu, croit faire une perte énorme, si, dans sa vie, il se passe un seul jour où il n’ait quelque humiliation à souffrir.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

vendredi 1 décembre 2017

degré IV, CXXXV

Lestvitsa

Personne ne peut mieux vous instruire des avantages de la pratique de l’obéissance que ceux qui ne la pratiquent plus. Ils comprennent fort bien dans quel heureux ciel ils vivaient, quand ils étaient sous le joug de la soumission.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

jeudi 30 novembre 2017

degré IV, CXXXIV

Lestvitsa

Dans tout ce que nous venons de dire, il est une chose que nous devons examiner, considérer et peser avec grand soin et sans passion; c’est de savoir dans quelles circonstances nous sommes obligés de souffrir avec amour et reconnaissance, avec patience et sans rien dire, les reproches que nous fait notre supérieur, et dans quelles autres circonstances il nous est permis, pour nous excuser, de lui rendre compte de la conduite que nous avons tenue, laquelle nous a mérité son indignation et ses réprimandes. Quant à moi, je pense que toutes les fois que les humiliations ne tombent que sur nous, nous devons garder le silence; car c’est une excellente occasion d’enrichir et d’orner notre âme. Mais si ces humiliations sont nuisibles au prochain, il me semble que, par charité et pour le bien de la paix, nous sommes autorisés à rompre le silence et à défendre notre frère, dont nous connaissons l’innocence.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

- page 1 de 277