moinillon au quotidien

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 26 mars 2017

degré I, XXX

Lestvitsa

Aimons Dieu de la même manière que nous avons coutume de chérir nos amis : hélas ! j’en ai vu un grand nombre qui, ayant eu le malheur de L’offenser, n’en éprouvaient aucune peine, et qui, ayant fatigué leurs amis, en étaient désolés, employaient mille moyens et mille adresses pour exprimer le regret qu’ils en avaient, ne craignaient ni humiliations ni sacrifices pour les apaiser, et soit par eux-mêmes, soit par leurs amis, faisaient offrir de grandes et pénibles satisfactions pour obtenir une réconciliation, enfin ajoutaient à tous ces moyens de riches présents, afin de pouvoir rentrer dans leur ancienne amitié.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)

samedi 25 mars 2017

degré I, XXIX

Lestvitsa

J'ai honte de le dire, craignons au moins le Seigneur, comme nous craignons certains animaux : car j’ai vu des scélérats, sur qui la crainte de Dieu n’avait aucun empire, et qui, étant partis pour aller commettre des vols, se sont arrêtés, sont revenus sans oser consommer leur crime, parce qu’ils ont entendu aboyer des chiens dans le lieu où les conduisait leur méchanceté. Ainsi, ce que la crainte de Dieu n’avait pu faire dans eux, la crainte de ces chiens les y a forcés.
saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)
crocodile
Le crocodile d'Amérique peut atteindre 7 mètres de longueur...
(photo : Rob Stewart/JH Editorial).

vendredi 24 mars 2017

degré I, XXVIII

Lestvitsa

Or, comme c’est Dieu qui est notre roi suprême, qui nous appelle à Son service, courons de toutes nos forces pour nous rendre à Son appel, de peur qu’ayant fort peu de temps à vivre, nous ne nous trouvions, à notre dernière heure, misérables et privés des mérites des bonnes œuvres; et que nous ne périssions par les horreurs de la faim. Semblables aux soldats qui s’étudient à se rendre agréables à leur général, ne négligeons rien pour nous rendre agréables à Dieu; car Il nous demande qu’après nous être enrôlés sous Ses étendards, nous Le servions avec ferveur et fidélité.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)

jeudi 23 mars 2017

degré I, XXVII

Lestvitsa

Mais faites attention que trois sortes d’ouvriers travaillent à élever l’édifice spirituel de leur salut : les uns y travaillent en employant des briques, après avoir employé des pierres pour jeter les fondements; les autres bâtissent sur des colonnes qu’ils ont dressées sur la terre; d’autres enfin étant entrés dans le lieu où ils doivent travailler, se mettent à courir avec une étonnante impétuosité, et, une fois échauffés, ils ne se sentent et ne se possèdent plus. Que celui qui aura de l’intelligence, comprenne le sens de ce discours allégorique.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)

mercredi 22 mars 2017

degré I, XXVI

Lestvitsa

Il me semble qu’on peut très exactement comparer un homme qui n’obéit que par un motif de crainte, aux parfums qu’on fait brûler : ils répandent d’abord une odeur agréable, mais ensuite on ne trouve plus qu’une fumée fatigante; que celui qui se soumet par le motif d’une récompense est semblable à une meule de moulin, qui ne tourne que d’une seule façon; mais que ceux qui, par affection et par amour pour Dieu, abandonnent le monde pour embrasser les voies étroites d’une vie religieuse, se trouvent tout à coup embrasés du feu sacré de la charité; et comme la fureur et l’activité du feu naturel augmentent à mesure qu’il s’étend dans une forêt où il a pris, de même, à mesure que la flamme du divin amour s’étend dans leurs cœurs, elle y produit un heureux incendie.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)

mardi 21 mars 2017

degré I, XXV

Lestvitsa

Mais toutes les fois qu’une âme vient à se manquer à elle-même et qu’elle aperçoit qu’elle n’a plus la sainte ferveur de la dévotion, elle doit se hâter d’en rechercher et d’en trouver la misérable cause, et faire tous ses efforts pour la détruire; elle doit être bien convaincue que le moyen de se rétablir dans la ferveur, c’est de la faire rentrer par la porte dont elle s’est servie pour la chasser.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)

lundi 20 mars 2017

degré I, XXIV

Lestvitsa

Un athlète qui sans force et sans courage entre dans l’arène, s’attire le mépris et l’aversion des spectateurs, et s’expose à une défaite éminente; aussi tout le monde juge que sa perte est certaine. Il nous est donc très important et très nécessaire de commencer notre "carrière" religieuse avec courage, zèle et ferveur, quand même il devrait nous arriver dans la suite de nous relâcher un peu. En effet une âme qui s’est vue dans un temps remplie de courage et d’ardeur, et qui se voit, après, tiède et languissante, trouve dans cette comparaison un véritable aiguillon qui l’excite. C’est ainsi que plusieurs se sont animés et réchauffés dans la piété.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)

dimanche 19 mars 2017

degré I, XXIII

Lestvitsa

Vouloir sérieusement et efficacement servir Dieu dans la vie religieuse, c’est dire adieu à tout, mépriser tout, rejeter tout, et fouler tout aux pieds. C’est là le seul fondement solide de l’édifice spirituel. Et ce fondement ne sera solide que dans la mesure où l’édifice qu’on élèvera dessus sera soutenu par ces trois colonnes : l’innocence, la mortification et la tempérance. C’est par la pratique de ces trois vertus que doivent commencer tous ceux qui deviennent enfants dans le Christ; et les enfants sont ici leurs modèles : on ne remarque en eux ni méchanceté, ni malice, ni duplicité; ils ne se jettent pas sur les mets avec une avidité insatiable; dans leurs corps innocents la concupiscence ne fait pas sentir ses coupables ardeurs, et ce n’est qu’en croissant en âge et en ne se modérant plus autant dans le boire et le manger, qu’ils deviennent sujets aux mouvements déréglés du corps.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)

samedi 18 mars 2017

degré I, XXII

Lestvitsa

Que tous ceux qui veulent entrer dans cette carrière qui est belle, mais incommode, qui est rude et étroite, mais adoucie et élargie par la grâce de Dieu, se précipitent avec courage au milieu des flammes des mortifications et des travaux spirituels, si du moins c’est l’amour de Dieu qui les enflamme et qui les anime. Mais que chacun s’éprouve soi-même auparavant, et qu’ensuite seulement il mange le pain salutaire de la vie religieuse avec les laitues amères, qu’il boive ce breuvage mêlé avec ses larmes; et qu’il prenne bien garde que ce ne soit pas pour sa condamnation qu’il s’engage dans cette milice sainte. Il est aisé de voir pour quelles raisons tout ceux qui sont baptisés ne parviennent pas au salut; je ne le dirai donc pas.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)

vendredi 17 mars 2017

degré I, XXI

Lestvitsa

Oui, je le répète, ils doivent endurer bien des travaux, dévorer bien des afflictions, principalement ceux qui ont eu le malheur de vivre sans penser aucunement à leur salut, s’ils veulent que leur cœur, après n’avoir eu que trop de ressemblance avec les chiens, qui ne se plaisent qu’à manger et à japper, puisse parvenir à la simplicité, à la douceur, à la patience, au zèle, à la ferveur, à la tempérance, à la pureté, et à l’amour du salut éternel. Cependant, aussi dépendants que nous soyons à nos penchants, aussi graves que soient les maladies de notre âme, gardons-nous bien de perdre courage; mettons, au contraire, en Dieu une confiance pleine et entière. Ainsi, alors même que nous nous sentons faibles, soutenus par la fermeté d’une foi inébranlable, présentons-nous devant le Christ, et, avec une grande simplicité et une profonde humilité, exposons-lui notre faiblesse et nos misères, l’abattement de notre âme et de notre corps; et, tout indignes que nous en soyons, Il nous tendra la Main avec bonté, et nous prendra sous Sa puissante Protection avec une tendre charité.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)

jeudi 16 mars 2017

degré I, XX

Lestvitsa

Eh certes ! ne sommes-nous pas forcés d’avouer que ceux qui, avec un corps de péché, ont résolu de monter jusqu’au ciel sont obligés de se faire la plus grande violence et les plus grands efforts, et de se dévouer généreusement à la mortification la plus austère et aux travaux les plus pénibles, surtout au commencement de leur conversion, jusqu’à ce que l’amour des plaisirs auxquels ils étaient accoutumés, que la paresse dans laquelle ils languissaient, et que l’insensibilité de leur cœur pour la vertu se changent, par une pénitence proportionnée, en un ardent amour pour Dieu et pour les bonnes œuvres, et en une sainteté parfaite ?

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)

mercredi 15 mars 2017

degré I, XIX

Lestvitsa

Les enfants de Jacob eurent Moïse pour les faire sortir de la terre d’Égypte ; la famille de Loth eut un ange pour sortir de Sodome. Ceux qui sortirent de l’Égypte nous représentent les pécheurs qui, pour guérir leurs âmes, et les purifier de leurs péchés, ont besoin des soins et des lumières des médecins spirituels. Ceux qui s’enfuirent de Sodome sont la figure des personnes qui désirent se voir délivrées des penchants de leur misérable corps ; c’est pourquoi elles ont besoin d’un ange pour les secourir, ou du moins d’un homme qui, pour m’exprimer ainsi, ne soit pas inférieur à un ange ; car d’après la grandeur et la corruption des plaies qu’elles ont réelles, il leur faut un chirurgien et un médecin doués l’un et l’autre d’une science et d’une expérience peu communes.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)

mardi 14 mars 2017

degré I, XVIII

Lestvitsa

Mais remarquons ici que si, réellement, nous voulons sortir de l’Égypte et nous délivrer de la servitude de Pharaon, nous avons, ainsi que le peuple juif, besoin d’un Moïse qui soit notre médiateur auprès de Dieu, qui étende avec ferveur des mains suppliantes vers le ciel, pendant que nous serons au combat, pour nous obtenir les forces et le courage dont nous avons besoin, et qui nous conduise de telle sorte que nous puissions heureusement traverser la mer Rouge de nos péchés, et mettre en fuite l’Amalec de nos passions tyranniques (Ex 14.15-22; Ex 17.8-13). C’est pourquoi ils ont été dans une illusion bien déplorable et bien funeste ceux qui, pleins de confiance en leurs propres lumières, ont cru qu’ils n’avaient pas besoin de conducteur pour leur montrer le chemin de la vie spirituelle, et pour les y conduire.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)

lundi 13 mars 2017

degré I, XVI

Lestvitsa

Trois principaux motifs engagent à faire généreusement et promptement le sacrifice des commodités et des plaisirs de la vie présente : un violent désir de mériter le royaume des cieux; un repentir amer et sincère des fautes énormes et nombreuses qu’on a commises, et un ardent amour pour Dieu. Or, nous pouvons assurer qu’une personne qui a renoncé au monde sans avoir aucun des trois motifs dont nous venons de parler, l’a fait sans prudence et sans réflexion; mais Dieu, qui est la Bonté même et le souverain rémunérateur de ceux qui agissent et combattent pour sa gloire, fait moins attention aux motifs qui d’abord nous ont fait entrer dans la carrière de la vertu, qu’au terme où nous arrivons enfin.

mnikh

► Il s'agit ici des trois raisons qui font choisir la vie monastique :
1) un violent désir de mériter le royaume des cieux ;
2) un repentir amer et sincère des fautes énormes et nombreuses qu’on a commises, et

3) un ardent amour pour Dieu.
ptit moine

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)

dimanche 12 mars 2017

degré I, XV

Lestvitsa

Et par « renoncement au monde », j’entends la haine qu’on porte à tout ce que les mondains aiment et louent, et l’abandon volontaire des biens caducs et périssables, dans le désir et l’espérance d’obtenir et de posséder les biens surnaturels.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)

- page 1 de 263