moinillon au quotidien

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 25 décembre 2018

degré XV, XI

Lestvitsa

Mais, si n'être plus fatigué pendant le sommeil par des rêves humiliants ni par des mouvements de concupiscence, c'est une marque non douteuse de chasteté, est-ce une preuve moins sûre de luxure, si pendant le jour les mauvaises pensées font tomber volontairement dans des souillures corporelles ?

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Chasteté incorruptible que des hommes corruptibles par leur nature acquièrent par des travaux et des sueurs» (О нетленной чистоте и целомудрии, которое тленные приобретают трудами и потами)

lundi 24 décembre 2018

degré XV, X

Lestvitsa

Quiconque combat l'esprit de luxure avec les armes de la prière ressemble assez à celui qui fait la guerre à un lion. Celui qui, par la continuité et la vigueur des combats qu'il livre et soutient contre ce terrible démon, le renverse et l'abat, est semblable à un homme qui est égal au moins à son ennemi; mais celui qui a réprimé et arrêté entièrement tous les efforts impétueux de la luxure, quoiqu'il soit encore dans un corps mortel, jouit déjà des avantages et des prérogatives dont nous espérons jouir après la résurrection glorieuse.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Chasteté incorruptible que des hommes corruptibles par leur nature acquièrent par des travaux et des sueurs» (О нетленной чистоте и целомудрии, которое тленные приобретают трудами и потами)

dimanche 23 décembre 2018

degré XV, IX

Lestvitsa

Nous devons sans doute regarder pour un homme chaste celui qui, à la présence des corps des autres, est maître des mouvements du sien; mais nous dirons qu'il est d'une chasteté plus parfaite, celui qui est invulnérable à la vue du corps des autres, et qui par la méditation des beautés du ciel, a éteint en lui toutes les ardeurs qu'excitent si naturellement les beautés de la terre.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Chasteté incorruptible que des hommes corruptibles par leur nature acquièrent par des travaux et des sueurs» (О нетленной чистоте и целомудрии, которое тленные приобретают трудами и потами)

samedi 22 décembre 2018

degré XV, VIII

Lestvitsa

Ce ne sont pas précisément ceux qui ont préservé leurs corps de souillure, desquels on peut dire qu'ils ont pratiqué une chasteté parfaite; mais ce sont ceux qui ont parfaitement soumis à l'esprit les différents membres de leurs corps.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Chasteté incorruptible que des hommes corruptibles par leur nature acquièrent par des travaux et des sueurs» (О нетленной чистоте и целомудрии, которое тленные приобретают трудами и потами)

vendredi 21 décembre 2018

degré XV, VII

Lestvitsa

Il est heureux et solidement heureux, celui qui n'est plus frappé ni touché par la beauté, le coloris et les grâces élégantes des personnes qu'il rencontre.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Chasteté incorruptible que des hommes corruptibles par leur nature acquièrent par des travaux et des sueurs» (О нетленной чистоте и целомудрии, которое тленные приобретают трудами и потами)

jeudi 20 décembre 2018

degré XV, VI

Lestvitsa

Le commencement de la chasteté consiste à refuser tout consentement aux pensées impures et aux mouvements déréglés de la concupiscence; l'étape intermédiaire dans cette vertu consiste à éprouver en raison de la satiété de nourriture, soit dans le sommeil, soit autrement, mais sans mauvaises pensées, certains mouvements de notre chair; enfin la perfection de cette vertu consiste dans l'extinction de tout mouvement de la chair, précédée par le contrôle des pensées mauvaises.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Chasteté incorruptible que des hommes corruptibles par leur nature acquièrent par des travaux et des sueurs» (О нетленной чистоте и целомудрии, которое тленные приобретают трудами и потами)

mercredi 19 décembre 2018

degré XV, V

Lestvitsa

Qu'il s'abstienne donc de penser et de croire, celui qui, pour acquérir le trésor précieux de la chasteté, a beaucoup et péniblement travaillé, que, s'il a le bonheur de le posséder, c'est à ses sueurs et à ses travaux qu'il en est redevable; car il n'est pas donné à notre nature de se vaincre elle-même par ses propres forces. Si donc nous remportons sur elle la victoire, reconnaissons que c'est par le secours de l'Auteur même de la nature que nous avons triomphé ; en effet, ne faut-il pas avouer que, pour vaincre, corriger et guérir, il faut être supérieur à celui qui est vaincu, corrigé et guéri ?

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Chasteté incorruptible que des hommes corruptibles par leur nature acquièrent par des travaux et des sueurs» (О нетленной чистоте и целомудрии, которое тленные приобретают трудами и потами)

mardi 18 décembre 2018

degré XV, IV

Lestvitsa

L'homme chaste est celui sur lequel l'agréable variété des corps, leur beauté, leur tendresse et le sexe ne font aucune impression fâcheuse. Le caractère distinctif, la preuve particulière et les lois spéciales d'une sainte et angélique chasteté, c'est de n'être pas plus touché ni ému par la présence des corps vivants, que par celle des êtres qui sont morts, par la vue des hommes que par la vue des animaux. Mais faisons une sérieuse attention à cette vérité — la chasteté est un don de Dieu.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Chasteté incorruptible que des hommes corruptibles par leur nature acquièrent par des travaux et des sueurs» (О нетленной чистоте и целомудрии, которое тленные приобретают трудами и потами)

lundi 17 décembre 2018

degré XV, III

Lestvitsa

La tempérance est une vertu qui se mêle et s'identifie avec toutes les vertus, et en prend le nom. L'homme qui pratique la tempérance, même dans le sommeil, n'éprouve ni sensation ni mouvement capables de troubler la paix et le calme de son état.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Chasteté incorruptible que des hommes corruptibles par leur nature acquièrent par des travaux et des sueurs» (О нетленной чистоте и целомудрии, которое тленные приобретают трудами и потами)

dimanche 16 décembre 2018

degré XV, II

Lestvitsa

La chasteté, en nous affranchissant des misères de la nature des corps, nous fait participer à la nature des purs esprits. C'est cette angélique vertu qui prépare dans nos cœurs une demeure agréable à Jésus-Christ, et qui sert de bouclier à notre âme; elle fait de notre nature corruptible une nature incorruptible, et établit une admirable émulation entre les faibles mortels et les esprits immortels. Celui qui pratique cette belle vertu, repousse et éteint dans lui l'amour de créatures par l'amour de Dieu, et les flammes et les ardeurs de son corps par les ardeurs et les flammes de l'Esprit saint.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Chasteté incorruptible que des hommes corruptibles par leur nature acquièrent par des travaux et des sueurs» (О нетленной чистоте и целомудрии, которое тленные приобретают трудами и потами)

samedi 15 décembre 2018

degré XV, I

Lestvitsa

Nous venons d'entendre la gourmandise, cette furie, nous dire que la guerre contre [la chasteté du] corps est l'un de ses rejetons. Rien d'étonnant à cela : notre premier père Adam nous l'enseigne déjà. Car s'il ne s'était pas laissé dominer par son ventre, il n'aurait jamais su ce qu'est une compagne. C'est pourquoi ceux qui observent le premier commandement ne tombent pas dans la seconde transgression; ils demeurent fils d'Adam, tout en ne connaissant pas l'état d'Adam (après la chute), mais ils sont un peu inférieurs aux anges, et cela afin d'empêcher le mal de demeurer immortel, comme le dit celui qui a été nommé le Théologien.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Chasteté incorruptible que des hommes corruptibles par leur nature acquièrent par des travaux et des sueurs» (О нетленной чистоте и целомудрии, которое тленные приобретают трудами и потами)

vendredi 14 décembre 2018

degré XIV, XXXVIII

Lestvitsa

Interrogeons l'intempérance : N'est-elle pas notre ennemie déclarée ? Ne la voyons-nous pas à la tête de tous nos ennemis ? N'est-elle pas le plus furieux et le plus dangereux de tous nos ennemis spirituels ? N'est-ce pas elle qui est l'auteur de tous les maux qui nous arrivent ? N'a-t-elle pas fait tomber Adam dans le paradis terrestre et perdre à Ésaü son droit d'aînesse ? N'est-ce pas elle qui attira les plus grands malheurs aux Israélites, qui couvrit Noé de confusion, fit disparaître Gomorrhe, souilla Loth, et donna la mort aux malheureux enfants d'Héli ? Enfin n'est-ce pas l'intempérance qui est la cause et le principe de toute sorte de corruptions et de péchés ? Mais demandons-lui à elle-même de qui elle tire l'existence, à qui elle la donne, quel est celui de ses ennemis qui la foule aux pieds et l'écrase ?
Or dis-nous, infâme et cruelle maîtresse du genre humain, toi qui, pour nous rendre tes esclaves, nous a malheureusement achetés avec de l'or, par le désir insatiable de manger, dis-nous donc par quelles voies tu as pu arriver jusqu'à nous; dis-nous ce que tu nous as donné et fait depuis que tu as fixé ta cruelle demeure en nous; apprends-nous toi-même quels sont les moyens efficaces que nous devons employer pour te chasser et nous délivrer de la servitude.
Irritée par ces questions fatigantes, enflammée de fureur et frémissant de rage, elle va nous faire entendre, malgré elle, les réponses suivantes : «Pourquoi me chargez-vous d'injures et de reproches ? oubliez-vous que vous êtes mes esclaves ? comment vous est-il même venu en pensée que vous puissiez vous séparer de moi ? Ignorez-vous que c'est la nature elle-même qui vous a enchaînés et qui vous retient sous mon esclavage ? Vous voulez savoir comment je me suis rendue maître de vous ? eh bien je vous le dirai : c'est par la quantité de la nourriture plus ou moins délicieuse que vous prenez l'habitude d'user, de cette nourriture a produit en vous cette insatiable avidité que vous éprouvez, et cette habitude, accompagnée de l'endurcissement du cœur et de l'oubli de la mort, me conserve et me fait demeurer au milieu de vous.
Vous voulez encore connaître les noms et le nombre des enfants auxquels j'ai donné le jour ? mais si je vous les nommais tous, les grains de sable qui sont sur la terre seraient à peine suffisants pour les compter.
Écoutez seulement quels sont ceux que j'ai mis les premiers au monde et pour lesquels je conserve une affection particulière : l'aiguillon de la chair est mon premier-né et mon premier ministre; le second, est l'endurcissement du cœur; le troisième, est l'amour du repos; après ceux-ci viennent le déluge des pensées impures, le principe de toutes les corruptions et de toutes les souillures spirituelles, et un abîme d'infamies secrètes et exécrables.
Mes filles sont la paresse, la démangeaison de parler, l'audacieuse présomption, la plaisanterie, la bouffonnerie, la contradiction, l'opiniâtreté, la stupeur du cœur, la captivité de l'esprit, l'insolente ostentation et l'inclination pour plaire au monde. Ce sont elles qui troublent la ferveur et souillent la sainteté de la prière qui occasionnent des tourbillons dans les pensées, et qui frappent par des accidents subits et des malheurs inattendus; enfin ce sont elles qui produisent le désespoir, le plus affreux et le plus grand de tous les maux.

Le souvenir des péchés me fait la guerre à la vérité, mais ne me soumet pas; la méditation de la mort me porte des coups redoutables, mais elle n'est pas encore capable de me vaincre, et je vous déclare que rien en ce monde n'a le pouvoir de renverser entièrement mon empire; que les seuls avantages que puissent remporter sur moi ceux qui, sous la conduite du Saint Esprit, à qui ils se sont adressés par d'humbles supplications, me font une guerre constante et vigoureuse, c'est d'empêcher que je ne leur fasse les maux cruels, funestes et incalculables que je fais aux autres; car ceux qui n'ont pas goûté les dons et les douceurs du Saint Esprit, ce puissant Auxiliaire et cet ineffable Consolateur, se laissent prendre à mes amorces, et finissent misérablement par ne plus soupirer qu'après les délices brutales de la bonne chère.
Il faut du courage pour triompher de l'intempérance ! mais celui qui vient heureusement à bout de remporter la victoire sur cette passion, se prépare un droit chemin à la tranquillité de l’âme et à une suprême chasteté.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Gourmandise, qui, tout impitoyable qu'elle soit, plaît à tout le monde» (О любезном для всех и лукавом владыке, чреве.)

jeudi 13 décembre 2018

degré XIV, XXXVII

Lestvitsa

Le jeûne est une violence que nous faisons à la nature. C'est lui qui nous fait renoncer aux délices de la sensualité, qui éteint en nous les flammes de la concupiscence, qui nous délivre des mauvaises pensées, nous préserve des songes importuns et rend nos prières saintes, ferventes et agréables aux Yeux du Seigneur ; c'est lui qui éclaire notre âme, prend soin de notre esprit, dissipe les ténèbres de notre intelligence, veille sur notre cœur, lui ouvre la porte de la componction, lui fait pousser des gémissements salutaires, le console et l'encourage dans les travaux et les douleurs de la pénitence, empêche notre langue de tomber dans la démangeaison de parler, nous inspire l'amour de la retraite et de la solitude, conserve en nous l'esprit d'obéissance, adoucit les rigueurs de nos veilles, procure et entretient la santé de nos corps, nous donne la paix et la tranquillité de l'âme, efface nos péchés, nous ouvre la porte du ciel, et nous introduit dans la possession des plaisirs, des joies et des délices éternelles.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Gourmandise, qui, tout impitoyable qu'elle soit, plaît à tout le monde» (О любезном для всех и лукавом владыке, чреве.)

mercredi 12 décembre 2018

degré XIV, XXXVI

Lestvitsa

Ne laissez donc pas passer un instant où cette sentence de l'Esprit saint ne soit présente à votre mémoire : Pour moi, tandis que les démons mes ennemis m'accablaient par leurs tentations, je me revêtais d'un cilice, j'humiliais mon âme par le jeûne, et j'adressais à Dieu ma prière dans le secret de mon cœur (Ps 34,13).

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Gourmandise, qui, tout impitoyable qu'elle soit, plaît à tout le monde» (О любезном для всех и лукавом владыке, чреве.)

mardi 11 décembre 2018

degré XIV, XXXV

Lestvitsa

Ne vous y trompez pas, vous ne pourrez jamais être délivré de la dure servitude de Pharaon, ni mériter de célébrer la Pâque céleste, si pendant votre vie vous ne mangez les laitues amères et le pain sans levain. Or ces laitues sauvages sont l'image des efforts que nous devons faire et des mortifications que nous devons pratiquer; et le pain sans levain est la figure de l'humilité sincère de notre âme, qui ne connaît que les règles de la plus exacte modestie.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Gourmandise, qui, tout impitoyable qu'elle soit, plaît à tout le monde» (О любезном для всех и лукавом владыке, чреве.)

lundi 10 décembre 2018

degré XIV, XXXIV

Lestvitsa

Lors donc que vous vous mettrez à table pour prendre votre nourriture, représentez-vous vivement l'image de la mort et du jugement, afin de pouvoir résister à cette cruelle passion; encore n'aurez-vous que des succès bien médiocres et qui vous coûteront beaucoup de peine. Quand vous serez sur le point de boire, rappelez à votre mémoire le vinaigre et le fiel dont le Seigneur fut abreuvé sur le Calvaire, et cette pensée salutaire vous rendra sobre, ou vous fera gémir, ou bien encore, vous inspirera des sentiments plus humbles et plus modérés.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Gourmandise, qui, tout impitoyable qu'elle soit, plaît à tout le monde» (О любезном для всех и лукавом владыке, чреве.)

dimanche 9 décembre 2018

degré XIV, XXXIII

Lestvitsa

Si Lucifer, qui s'est fait précipiter du ciel dans les enfers, est devenu le chef des démons, ne pouvons-nous pas dire que la gourmandise est à la tête des vices qui tyrannisent le cœur humain ?

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Gourmandise, qui, tout impitoyable qu'elle soit, plaît à tout le monde» (О любезном для всех и лукавом владыке, чреве.)

lundi 26 novembre 2018

degré XIV, XXXII

Lestvitsa

Si vous avez promis de vous attacher au Christ et de suivre la voie rude et étroite dont Il vous parle dans l'Évangile, réprimez victorieusement la passion de la gourmandise; car si vous traitez délicatement votre corps, et que vous lui accordiez tout ce qu'il vous demandera, vous violez la promesse que vous avez faite au divin Sauveur. Mais écoutez les paroles qu'Il vous adresse : La voie, dit-Il, qui mène à la perdition est large et spacieuse, et il y en a beaucoup qui y entrent (Mt 7, 13-14). Or cette voie large, c'est l'intempérance; et cette perdition, c'est l'impureté. Celle, continue-t-Il, qui mène à la vie, est étroite et difficile, et il y en a peu qui la suivent.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Gourmandise, qui, tout impitoyable qu'elle soit, plaît à tout le monde» (О любезном для всех и лукавом владыке, чреве.)

dimanche 25 novembre 2018

degré XIV, XXXI

Lestvitsa

N'est-ce pas une chose vraiment étonnante que notre intellect incorporel soit capable de se souiller et de perdre sa beauté par le moyen du corps ? Mais est-ce moins surprenant que notre corps, qui n'est qu'un vil composé de terre et de boue, puisse la purifier et la rendre en quelque sorte plus sainte et plus belle ?

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Gourmandise, qui, tout impitoyable qu'elle soit, plaît à tout le monde» (О любезном для всех и лукавом владыке, чреве.)

vendredi 23 novembre 2018

degré XIV, XXIX

Lestvitsa

En prenant cette nourriture nécessaire, domptez la gourmandise par quelques peines et quelques souffrances; et si, à cause de certaines infirmités, vous ne pouvez pas vous livrer à ces mortifications, ayez recours aux saintes veilles de la nuit. Si vous sentez vos yeux appesantis par le sommeil, qu'une occupation laborieuse vous empêche de vous endormir. Mais vous ne vous conduirez pas ainsi, si vous n'êtes pas fatigué par l'envie du sommeil : vous vous appliquerez à la prière. Il est impossible de servir Dieu et Mammon, de même nous devons dire aussi qu'il n'est guère possible de prier et de travailler d'une manière qui puisse nous être de quelque utilité.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Gourmandise, qui, tout impitoyable qu'elle soit, plaît à tout le monde» (О любезном для всех и лукавом владыке, чреве.)

- page 2 de 224 -