moinillon au quotidien

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 12 août 2017

degré IV, XXXVIII

Lestvitsa

Histoire de saint Ménas (SUITE)
I
l avait bien raison; car les pères se mirent à raconter quelques excellentes actions de ce saint homme, et, entre autres, qu’un jour l’abbé avait bien mis à l’épreuve sa patience toute céleste. Voici le fait : Revenant un soir du dehors, il était allé se prosterner aux pieds de l’abbé, afin de lui demander, selon l’usage, qu’il lui donnât sa bénédiction; mais l’abbé le laissa ainsi prosterné jusqu’à l’heure de l’office, et alors il le bénit et lui permit de se relever. Après quoi il lui fit des reproches très sévères sur son ostentation, sa vanité et son peu de douceur et de patience. Or l’abbé ne se conduisit de la sorte que parce qu’il savait avec combien de courage et de générosité ce saint vieillard souffrirait cette humiliante mortification, et combien son exemple servirait à l’édification des autres. C’est ce que m’assura en particulier un des disciples de ce saint moine, et il m’ajouta que, lui ayant demandé un jour avec beaucoup d’instance de lui dire si, pendant qu’il était ainsi prosterné aux pieds de l’abbé, il ne s’était pas laissé aller au sommeil, il lui avait répondu naïvement que non, mais qu’il avait récité tout le psautier.


saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

prologue 30 juillet

Суетность земных стяжаний
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

vendredi 11 août 2017

degré IV, XXXVII

Lestvitsa

Histoire de saint Ménas
C
omme Dieu, par une grâce insigne, ne voulut pas me priver du secours des prières d’un saint père qui était dans ce monastère, Il l’appela à Lui sept jours avant mon départ. Ce saint homme s’appelait Ménas. Il avait passé cinquante-neuf ans dans cette maison, et avait successivement exercé toutes les charges qui y étaient établies ; il était alors le premier, après l’abbé. Or le troisième jour après sa mort, tandis que nous célébrions ses funérailles et que nous faisions les prières accoutumées, le lieu où était son saint corps se trouva tout-à-coup parfumé d’une douce et suave odeur. L’abbé, qui était présent, nous ordonna d’ouvrir le cercueil, et nous vîmes tous que, de ses pieds vénérables, il sortait comme deux sources d’une huile odoriférante. Alors cet excellent maître dans les voies religieuses nous adressa ces paroles : «Vous êtes tous témoins, nous dit-il, de ce miracle; mais sachez que ses travaux et ses sueurs ont été un parfum délicieux et agréable à Dieu.»

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

prologue 29 juillet

Победа над самим собою
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

jeudi 10 août 2017

le bon Joseph

prologue 28 juillet

Насколько велика в очах Божиих добродетель - с терпением переносить незаслуженные обиды и оскорбления
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

mercredi 9 août 2017

degré IV, XXXVI

Lestvitsa

Quelques docteurs ont sagement observé que, comme il y a certaines différences essentielles dans toutes les créatures auxquelles Dieu a donné l’existence, de même dans les maisons religieuses, nous voyons différentes manières de marcher et de s’avancer dans la carrière et dans la pratique de la vertu, et diverses inclinations mauvaises qu’il faut combattre et mortifier. C’est ainsi que le sage médecin qui présidait à ce monastère, s’étant aperçu que quelques-uns de ses moines se plaisaient, par ostentation et par vanité, à paraître devant les séculiers lorsque ceux-ci venaient au monastère, il les humiliait sévèrement en leur présence, tantôt en leur commandant ce qu’il y avait de plus bas et de plus méprisable, tantôt en leur faisant les reproches les plus ignominieux de sorte que ces moines furent obligés, pour éviter cet affront, de se cacher dès qu’ils voyaient entrer les gens du monde. Cette conduite produisait un effet vraiment étonnant, car elle faisait que la vaine gloire poursuivait la vaine gloire, et empêchait ces moines de se donner en spectacle aux autres.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

prologue 27 juillet

Воздержание духовное
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

mardi 8 août 2017

degré IV, XXXV

Lestvitsa

Histoire de l’économe du monastère
V
oici encore ce que me raconta l’économe de ce monastère célèbre. «Lorsque, me dit-il, j’étais jeune, et que j’étais chargé de prendre soin des animaux de la maison, j’eus le malheur de faire une faute énorme; mais, comme je m’étais accoutumé à ne jamais tenir caché dans mon cœur le serpent qui s’y était glissé, je pris celui-ci par la queue, aussitôt que je le sentis, et le montrai au médecin spirituel de mon âme; je lui découvris donc immédiatement la méchante action dont je m’étais rendu coupable. Me regardant avec un visage riant et me donnant un léger soufflet, il m’adressa ses paroles : Va, mon fils, continue tes exercices ordinaires comme auparavant, et ne crains rien. Je me confiai entièrement à sa parole; et quelques jours après, je fus assuré de ma guérison, et je marchai dans les voies de Dieu avec une grande joie, mais néanmoins avec crainte et tremblement.»

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

prologue 26 juillet

Помогают ли душам умерших возносимые за них молитвы и раздаваемые за них милостыни?
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

lundi 7 août 2017

prologue 25 juillet

Не имеющий страха Божия человек, есть человек погибший
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

dimanche 6 août 2017

prologue 24 juillet

Как должно вести себя женам, чтобы заслужить похвалу от Бога и от людей
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

samedi 5 août 2017

degré IV, XXXIV

Lestvitsa

Histoire de Macédonius
J
e ferais une peine réelle à tous ceux qui ont du zèle et de l’amour pour la pratique de la vertu, si je ne disais rien ici des saints exercices et des grands travaux de Macédonius, premier diacre de ce monastère. Ce grand serviteur de Dieu, si favorisé de son divin Maître, demanda à l’abbé, deux jours avant la fête de la Théophanie, la permission d’aller à Alexandrie pour des affaires importantes qui exigeaient nécessairement ce voyage. La permission lui fut accordée, mais à la condition expresse d’être de retour au monastère pour préparer tout ce qui était nécessaire pour la solennité. Mais le démon, ennemi juré de la vertu, fit naître tant d’obstacles que Macédonius ne put revenir au temps fixé; il n’arriva que le lendemain de la fête.

Pour le punir de sa désobéissance, l’abbé le suspendit de ses fonctions et le condamna à vivre parmi les novices. Or, ce saint diacre, grand par sa patience, mais plus grand encore par son humilité constante, reçut cet ordre et accepta cette pénitence avec le même calme et la même tranquillité d’esprit, que s’il n’eût pas été question de lui-même. Après avoir passé quarante jours parmi les novices, l’abbé voulut lui rendre sa charge et ses honorables fonctions; mais le lendemain, que l’abbé l’avait rétabli dans sa dignité, il alla trouver son supérieur pour le prier avec instance de vouloir bien le laisser dans cet état d’humilité et de pénitence, et de le laisser vivre jusqu’à la fin de sa vie au milieu des jeunes frères. Pour obtenir cette grâce, il l’assurait qu’il avait eu le malheur de commettre, à son voyage, une faute qui le rendait absolument indigne de pardon. Cependant, quoique le saint abbé sût parfaitement qu’il n’en était rien, et que son diacre n’alléguait ce prétexte qu’afin de pouvoir demeurer dans l’état d’abaissement où il était, il céda au désir si louable de sa ferveur et de son humilité. On vit donc au milieu des jeunes moines un homme vénérable par sa dignité et par son âge, leur demander le secours et l’assistance de leurs prières, afin, leur disait-il, d’obtenir de Dieu le pardon de l’exécrable désobéissance dont il s’était rendu coupable à Alexandrie. Ce saint diacre, tout indigne que j’en fusse, daigna m’apprendre un jour la raison particulière qui lui avait tant fait désirer de rester dans cet état humiliant. «Jamais, me dit-il, je ne me suis vu moins attaqué par les troubles intérieurs, ni moins agité par les travaux de la guerre spirituelle que nous faisons au démon, et jamais je n’ai goûté si délicieusement les douceurs abondantes de la lumière céleste, que depuis que je suis dans les exercices de cette pénitence.»
saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

prologue 23 juillet

Как должно вести себя женам, чтобы заслужить похвалу от Бога и от людей
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».

vendredi 4 août 2017

degré IV, XXXIII

Lestvitsa

Histoire d’Abbacyre (SUITE)
C
e courageux Abbacyre vécut encore deux ans, pendant mon séjour dans cette communauté; et comme il était sur le point de partir de ce monde, il dit aux frères qui entouraient son lit de mort : «Je vous remercie, mes frères, et je rends grâce à Dieu, de m’avoir traité comme vous avez fait; car ainsi voilà dix-sept ans que vous m’avez mis à l’abri des épreuves et des tentations des démons.» Ces paroles firent une si vive impression sur l’abbé, ce juste appréciateur des vertus de ses frères, qu’il mit Abbacyre au nombre des confesseurs, et fit placer son corps auprès de ceux des saints pères qui reposent à l’intérieur du monastère.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)

- page 2 de 957 -