Pas de chance ! Aujourd'hui notre geronda est tombé sur un bout de ferraille. Il se servait de salade de carottes rapées et, par bonheur, il a remarqué à temps un petit morceau de métal parmi les carottes. La réaction a, bien entendu, été à la hauteur de l´événement. Quant à moi, je m'étais servi une assiette entière de cette salade.

Bon mot de l'un d'entre nous : « Finalement, les fakirs mangent bien des clous... »

fakir01