Aujourd'hui, les députés espagnols ont adopté une loi autorisant les mariages « unisexes ». Un peu impensable dans un pays de tradition si catholique...

Pauvres maires, pauvres mères !

En France, en revanche, pays bien peu religieux aujourd'hui, l'annulation du « mariage » célébré en 2004 à Bègles (Gironde) avait été confirmée quelques jours auparavant par la cour d'appel de Bordeaux. « Comme le premier juge, la cour considère que la différence de sexe est une condition de l'existence même du mariage, condition non remplie »...
Les magistrats ont suivi les réquisitions de l'avocat général qui avait, lors de l'audience en appel le 16 mars, demandé la confirmation de la décision de la première chambre civile du tribunal de grande instance de Bordeaux.
Celui-ci avait annulé le 27 juillet 2004 cette union, avec l'obligation de transcription de la décision sur le registre des mariages de la mairie de Bègles.



Vision de l'Eglise sur le sujet : Théologie de la sexualité (PDF) par le père Marc-Antoine Costa de Beauregard, doyen des paroisses françaises de la Métropole roumaine d’Europe occidentale et méridionale.