Haydn-portrait Franz Joseph Haydn est né à Rohrau, en basse Autriche, le 31 mars 1732. On le qualifie de « père de la symphonie », « père du quatuor à cordes » et on lui donne le sobriquet de « papa ». En fait, il n'a ni créé la symphonie classique, ni le quatuor. Ce sobriquet lui vient plutôt de sa personnalité, laquelle était sereine, généreuse et paternelle, et de son effet séminal sur l'ensemble de la musique occidentale. Bien que sa musique soit merveilleusement originale et sophistiquée, elle ne reflète pas ses qualités. En surface, elle nous apparaît comme une musique sans prétention provenant d'un personnage sans prétention. De plus, une grande partie de son œuvre nous est inconnue : dizaines d'opéras, concertos, symphonies, et pièces pour des instruments archaïques qui n'ont pas traversé le temps et leur époque. L'œuvre de Haydn doit être écoutée : l'humble petit thème devenant variations luxuriantes, les fausses récapitulations, et les finals bidons.
(source)