Jean-chrysostome A quoi nous servent les prières des saints ?

Il est bien de se reposer sur la prière des saints, mais seulement lorsque nous faisons nous-mêmes des efforts.
A quoi me sert, pourrait-on dire, la prière des autres, si je suis moi-même actif et, ainsi, ne suis pas conduit à recourir à une telle nécessité ? Je ne vous le souhaite pas ; mais si l'on en juge avec bon sens, nous avons toujours cette nécessité. Paul ne dit pas : en quoi ai-je besoin de la prière des autres ? — bien que ceux qui priaient pour lui n'étaient pas dignes de lui, ne lui étaient pas même égaux —. Et toi, tu dis : en quoi ai-je besoin de la prière des autres ! Pierre ne disait pas : en quoi ai-je besoin de la prière des autres, car il est dit : et l'Église ne cessait d'adresser pour lui des prières à Dieu (Actes 12, 5). Mais toi, tu dis : en quoi ai-je besoin de la prière des autres ?
— En ce que tu considères qu'elle ne t'est pas nécessaire.

(Saint Jean Chrysostome)