Kloster31-12-2005

En Russie on dit que le Nouvel An est une fête familiale. Pour les orthodoxes, qui fêtent Noël le 7 janvier, c'est un moment embarrassant car nous sommes encore en période de carême. Qui plus est, cette année, le jour de l'An tombe un dimanche, et le dimanche, on va à l'église — il n'est donc pas question de veiller trop tard.
Mais il ne faut pas non plus chagriner nos amis ou les membres de notre famille non orthodoxes puisque nous vivons dans un monde non orthodoxe. En Russie, il était impossible de fêter Noël pendant la dicture soviétique, de sorte que l'on fêtait le Nouvel An. Le tradition est restée très forte, d'autant le christianisme ne fait que se réveiller.

Alors bonne année à tous : aux nouveaux-calendaristes, aux anciens-calendaristes et tous les hommes, à toutes les femmes, à tous les enfants...