Merci à Christophoros et Albocicade pour leur science !
Hier dimanche, nous avons eu un entretien intéressant, dans un esprit bien monastique (je veux dire que personne n'interrompait l'autre ou ne transformait le dialogue en monologue). Les plus jeunes, étudiants en théologie (orthodoxe), étaient fort préoccupés par le fait qu'il n'y avait pas de position précise commune des Eglises orthodoxes sur leur «appréciation» de l'Eglise catholique romaine ou des mouvements protestants. Certaines Eglises orthodoxes, par exemple, exigent que les catholiques soient [re]baptisés lorsqu'ils désirent devenir membres de l'Eglise orthodoxe, d'autres se contentent de la chrismation, d'autres encore simplement de la confession. Certaines acceptent même le clergé catholique en reconnaissant leur prêtrise.
La jeunesse tend à plus de rigueur.
En tout cas nous avons rarement des conversations spontanées suffisamment intéressantes pour durer quelques heures. Un autre jour de la semaine, cela n'aurait pas été possible, évidemment.