maxime le confesseurCelui qui tient son esprit solidement fixé dans l'amour de Dieu méprise tout le visible et son corps même, comme s'il appartenait à autrui.
Maxime le Confesseur : Première centurie sur l'amour