maxime le confesseurCelui qui m'aime, dit le Seigneur, observera mes commandements. Or, mon commandement à moi, c'est que vous vous aimiez les uns les autres (Jn 14,15;15,12). Celui donc qui n'aime pas son prochain n'observe pas le commandement, et qui n'observe pas le commandement ne saurait aimer le Maître.
Maxime le Confesseur : Première centurie sur l'amour