Une bénédiction et un petit salut de Jérusalem.
Je profite d'une ouverture internet pour donner des nouvelles.
Il y a tant de choses passionnantes à faire partager, mais voilà... il n'est pas très facile de repasser dans le monde.

Hier, par exemple, pour le troisième jour de la fête de la Pentecôte, nous sommes allés à Hébron. C'est à Hébron (en territoire palestinien) que se trouve le chêne de Mambrée où Abraham a reçu les trois Anges qui préfigurent la Sainte Trinité.
Un monastère russe y a été fondé au XIXe siècle. Le monastère appartenait auparavant à la Mission de l'Eglise russe hors frontières, mais il a été réquisitionné par Arafat et «offert» au Patriarcat de Moscou il y a une dizaine d'années.
Les relations entre les deux Eglises ayant complètement changé, nous nous y sommes rendus pour la fête patronale. En fait, nous sommes arrivés après les festivités, mais notre évêque a été salué par le chef de la Mission du Patriarcat qui rejoignait Jérusalem.
Puis le père Vladimir, supérieur du monastère, nous a montré le chêne qui, malheureusement, est aujourd'hui desséché.
Hebron-070529-25