Paissij

Pour présenter saint Païssij — dont je voudrais poster quelques instructions monastiques —, je me permets d'emprunter le résumé imprimé sur la couverture de Le starets moldave Païssij Velitchkovskij de l'archiprêtre S. Tchetverikov, publié par l'abbaye de Bellefontaine.
Une occasion pour recommander deux livres en français édités par cette abbaye dans la coll. Spiritualité orientale :
— celui précité et
— l'Autobiographie de Païssij Velitchkovskij.

« Le starets Païssij Velitchkovskij naquit en 1722 à Poltava en Ukraine. Saisi par Dieu, il a très tôt pris conscience que l'essentiel de la vie chrétienne est la loi de l'amour. Toute son existence ne fut qu'une longue et sinueuse quête de la volonté de Dieu sur lui. Bien malgré lui, il fut amené à rénover le monachisme orthodoxe au XVIlle siècle ; il lui rendit ainsi toute sa vigueur et sa fécondité, en le fondant sur un retour aux Pères et sur la prière de Jésus.
Devenu moine au Mont Athos, il le quitta avec la com-munauté qui s'était constituée autour de lui, pour s'installer en Roumanie, d'abord à Dragomirna, puis à Secu et enfin à Neamts, où il mourut le 15 novembre 1794.
Soucieux d'une vie de perfection, Païssij, pour guider les frères de sa communauté, s'est dépensé sans compter pour corriger et traduire les livres patristiques. Il a également écrit quelques petits ouvrages et rédigé quelques lettres sur la vie monastique en général, sur la prière de jésus, ou pour répondre à diverses questions qui lui étaient posées.
On perçoit, chez le starets de Neamts, les qualités d'un véritable père spirituel, charismatique, soucieux du salut de ses nombreux disciples, en Moldavie, en Russie ou même en Grèce. Pour nous aujourd'hui, il peut encore être un maître pour apprendre à combattre les passions, à guérir notre âme grâce à l'humilité et à la prière, à suivre le Seigneur, en tout, avec amour. »

On peut télécharger en russe de nombreuses œuvres du ou sur le starets Païssij sur ce site : poltavadu.narod.ru/paisij.htm