o. P. Perekrestov 021 jpgC'est aujourd'hui le neuvième jour du décès du métropolite Lavr. Les troisième, neuvième et quarantième jours sont des jours de commémoration particulière dans l'Église orthodoxe.

Père Pierre Pereskrestov :
« Nous ressentons une grande perte, nous sommes désorientés, et aussi une envie de pleurer : de pleurer et en même temps c'est un sentiment de calme étonnant, de paix et même de douce joie. En nous préparant au voyage à Jordanville pour les funérailles de notre abba, on avait l'impression de se préparer à participer moins à une séparation triste d'avec notre père, qu'à une sorte de solennité spirituelle. »
(source)

Mais, personnellement, en regardant les photos des funérailles, c'est la tristesse qui m'a plutôt envahi. Deux photos, que j'ai réunies, montrent les deux personnes qui étaient sans doute les plus proches du métropolite : le protodiacre Victor et le diacre Nicolas, son fidèle kelejnik. Il fallait sûrement participer à la solennité pour ressentir la dimension de solennité spirituelle.

Viktor-Nikolaj

J'aimerais proposer quelques liens en russe (envoyés par Viktor) qui montrent à quel point la personnalité du métropolite Lavr a conquis la Russie.
En Russie, on est habitué à une hiérarchie ecclésiastique un peu inaccessible : lors de ses derniers voyages officiels, notre métropolite est apparu comme une personne simple, sans prétention politique ou autre — un vrai pasteur. Il a tout simplement, et malgré lui, montré, ce qu'était un pasteur de l'Église du Christ.
1) Andrey Zolotov de Russia Profile : nikolay-saharov.livejournal.com
2) Les impressions d'un prêtre de Koursk qui lui a concélébré lorsque le métropolite se trouvait dans cette ville : otez-dimitriy.livejournal.com
3) une interview très récente du métropolite : novkovcheg.ru