St Antoine-1
Proches de la vallée du Rhône, où le souvenir de saint Irénée et des martyrs de Lyon est resté très vivant, le Royans et le Vercors furent évangélisés par saint Martin de Tours.
C’est au cœur de cette région que le monastère Saint-Antoine-le-Grand a été fondé en 1978. Avec la bénédiction du métropolite Mélétios, alors archevêque de l’Église grecque en France, l’archimandrite Emilianos, supérieur du monastère de Simonos Petra au Mont-Athos, en confia l’établissement à des moines athonites d’origine française. Le monastère Saint-Antoine-le-Grand a reçu ainsi le statut de dépendance (métochion) de Simonos Petra.
Il est situé à la lisière du Vercors, dans la vallée de Combe-Laval, au pied de hautes falaises rocheuses qui s’élèvent à une altitude de plus de mille mètres.
L’église actuelle a été édifiée entre 1988 et 1990 ; les plans en ont été dessinés par un moine du monastère, qui en a dirigé la construction.
(source)