gregoire le sinaiteCelui qui cherche l'hésykhia doit avoir pour fondement d'abord ces cinq vertus sur lesquelles l'œuvre s'édifie : le silence, la tempérance, la veille, l'humilité et la patience ; ensuite les trois œuvres qui plaisent à Dieu : la psalmodie, la prière, la lecture, et aussi le travail manuel si l'on est faible. Car les vertus que nous venons de dire, non seulement contiennent toutes les autres, mais elles s'unissent les unes aux autres.
À la première heure, dès l'aurore, se consacrer au souvenir de Dieu par la prière et l'hésykhia du cœur, prier continuellement ; à la deuxième heure, lire ; à la troisième, psalmodier ; à la quatrième, prier ; à la cinquième, lire ; à la sixième, psalmodier ; à la septième, prier ; à la huitième, lire ; à la neuvième, psalmodier ; à la dixième, manger ; à la onzième, dormir si c'est nécessaire ; à la douzième, psalmodier les vêpres. Bien passer ainsi le stade du jour plaît à Dieu.
saint Grégoire le Sinaïte : 137 chapitres ou méditations spirituelles (1/99)