gregoire le sinaiteNon seulement la foi, mais aussi la prière active est une grâce. Car la prière qui agit par l'amour dans l'Esprit montre la vraie foi, celle qui porte la révélation de la vie de Jésus. Donc en celui qui ne l'éprouve pas agir en lui, la foi est contraire, morte, sans vie. Mais qu'on n'aille pas appeler vraiment fidèle celui qui ne croit qu'en parole, et dont la foi n'est pas mise en œuvre par les commandements ou par l'Esprit. Il faut donc la montrer manifestée par les progrès dans les œuvres ou la porter rayonnante, accomplie dans la lumière par les œuvres. Comme dit l'Apôtre divin : « Montre-moi ta foi par tes œuvres, et moi je te montrerai mes œuvres par ma foi », signifiant dès maintenant que par les œuvres des commandements est manifestée la foi de la grâce, de même que les commandements sont accomplis et rayonnent par la foi vécue dans la grâce. Car la racine des commandements est la foi, ou plutôt elle est la source qui les arrose pour les faire croître, et se divise en deux, la confession et la grâce, bien qu'elle soit indivisible de nature.
saint Grégoire le Sinaïte : 137 chapitres ou méditations spirituelles (1/119)