gregoire le sinaiteJ e pense que ceux qui psalmodient peu font bien. Ils observent la juste proportion - selon les sages, toute mesure est excellente -, ils n'épuisent pas toute la puissance de la prière dans la vie active. Ainsi l'intelligence ne se trouvant pas négligente à la prière, ne se relâche pas devant elle. Mais s'ils ne psalmodient qu'en partie, ils se déploient le plus possible dans la prière. Il y a pourtant des moments où, essoufflée par son appel continu et par la constante concentration, l'intelligence peut prendre un peu de répit et quitter le resserrement de l'hésykhia pour les étendues de la psalmodie. C'est là l'ordre le meilleur et l'enseignement des hommes les plus sages.
saint Grégoire le Sinaïte : chapitres ou méditations spirituelles (3/7)