saint Jean ClimaqueCe n’est qu’avec beaucoup de peine et d’efforts, qu’au commencement de notre conversion nous pouvons pratiquer la vertu; mais aussitôt que nous y avons fait quelques progrès, nous avançons presque sans aucune difficulté; et, lorsque nous avons le bonheur de nous être rendus les maîtres des sens de notre corps, de les soumettre entièrement à la conscience, oh ! alors ce n’est plus qu’avec ardeur, joie, plaisir et allégresse que nous nous livrons à la pratique des bonnes œuvres; nous sommes tout embrasés du feu sacré de la charité.
saint Jean Climaque : L'Échelle sainte