L'église de la Résurrection fut construite en 1929 sentier des Bigots (aujourd'hui 8, rue des Bigots) en matériau appelé solomite (encore utilisé de nos jours en Russie. Voir video en français/russe ci-dessus) — en blocs de paille compressée. Devenue vétuste, elle fut démontée et reconstruite il y a une trentaine d'années (voir photo dans la suite du billet).
Il existait à l'époque, à proximité, une autre belle église orthodoxe russe affiliée à l'exarchat russe du patriarcat de Constantinople, mais elle fut démontée par la suite.
Une nouvelle paroisse orthodoxe existe actuellement dans une chapelle catholique, face à l'orphelinat de Meudon. Cette chapelle accueillit d'ailleurs pendant deux ans les paroissiens de l'église de la Résurrection pendant les travaux de reconstruction de la rue des Bigots. (Voir la brochure illustrée, éditée par la paroisse de la Résurrection.)

Meudon kamen
L'archevêque Antony de Genève bénit la pierre avant la construction de la nouvelle église. L'archiprêtre Alexandre Troubnikoff et le protodiacre Pierre Figurek concélèbrent.
(photo : diocèse de Genève)