saint Jean Climaque Nous ne devons point nous étonner, si, après avoir confessé nos péchés avec les dispositions requises, il nous reste encore des combats à soutenir; car nous devons savoir qu’il nous est plus facile d’avoir à lutter contre la corruption de notre corps, qui nous humilie, que contre l’enflure du cœur, qui nous élève.
saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»