«Ayant achevé le Carême utile à l'âme, nous demandons de voir la semaine de Ta passion, ô Ami des hommes... » (Душеполезную совершивше Четыредесятницу, святую седмицу Страсти Твоея просим видети, Человеколюбче)
Ce chant est répété à la fin des matines et est encore chanté aux vêpres du samedi de Lazare (célébrées la veille, donc), car c'est aujourd'hui que s'achève à proprement parler le Carême. Commencé cette année le lundi 16 mars (la date la plus avancée, la Pâques étant aussi la plus avancée), il s'achève le vendredi 26 mars, ce qui fait juste quarante jours.
Samedi, nous fêtons la résurrection de Lazare et dimanche — l'Entrée du Seigneur à Jérusalem.
La semaine prochaine a un statut particulier, c'est la semaine de la Passion avec pour points culminants : Jeudi saint (l'institution de la Sainte Cène), Vendredi saint (la Crucifixion du Christ), Samedi saint (la mise au tombeau) pour atteindre la sainte Résurrection — la Pâque du Seigneur, où le jeûne sera rompu pour une semaine.