Les dernières odes du canon de Pâques (8e et 9e odes), chantées cette année à Pâques.

Selon le typikon, l'hirmos de chaque ode est chanté quatre fois : la première fois par le supérieur, puis par les deux chorales. Chaque ode s'achève par ce même hirmos qui est chanté trois fois. Par «économie» (de voix), nous sommes obligés de réduire les répétitions prescrites par le typikon.
C'est la première fois que les fidèles sont si nombreux et répondent avec une telle force : VOISTINNU VOSKRESE («En vérité, Il est ressuscité»).