2615 Kiev Pokrovski-m©

Carnet de voyage.
Dernière étape d'une journée chargée en visites (monastères Saint-Jonas, de la Présentation, église Saint-Élie, monastère Florovskij), le couvent de moniales de l'Intercession de la Mère de Dieu est d'un accès peu aisé, bien que situé dans le centre de Kiev. Il a été fondé à la fin du XIXe s. par Alexandra Petrovna, la fille d'un prince allemand (d'Oldenburg) qui avait épousé le grand duc Nicolas, frère du tsar Alexandre II. Elle prit elle-même la tonsure avec le nom d'Anastasie dans ce couvent après avoir été abandonnée par un mari bien peu vertueux, et a été canonisée l'année dernière par l'Église d'Ukraine (localement).  Comme la sainte grande duchesse Élisabeth, elle consacra beaucoup de temps aux malades et aux démunis.
Le couvent fut fermé par les communistes en 1925, réouvert en 1942 jusqu'à nos jours, mais pendant cette période, les sœurs furent fortement persécutées. Les moniales sont aujourd'hui au nombre de 250, une cinquantaine effectuant ses obédiences à la métropole (préparation des repas, etc.).

2616 Kiev Pokrovski-m©
(reliques de sainte Anastasie, fondatrice du couvent)