Robert-Schumann

Après Chopin, c'est le tour de Robert Schumann de fêter son bicentenaire. Les deux grands compositeurs sont nés la même année et étaient très amis. Si Chopin est décédé à l'âge de 39 ans, Schumann ne lui a survécu que de sept années. Destin des génies que de quitter si tôt la vie terrestre.


Première œuvre pour piano de Schumann : les Variations Abegg  opus 1, interprétées par... Vadim (partition PDF).
Le thème se déduit de la matérialisation sonore des quatre premières lettres du patronyme de Pauline von Abegg (comtesse inventée par Schumann) : A B E G G (la, si bémol, mi, sol).
 

Et dernière œuvre pour piano de Schumann : Gesänge der Frühe (Les chants du crépuscule), Op.133, également interprétés par Vadim (partition PDF).



Et, enfin, Davidbundlertanze, op. 6, cahier II, une de mes pièces préférées.