saint Jean Climaque La médisance est donc engendrée par la haine. C'est une passion très subtile; mais néanmoins c'est une sangsue très grosse et très vorace, laquelle se cache adroitement pour trahir et pour sucer tout le bon sang de la charité. Sous le prétexte spécieux et trompeur d'amour et d'affection, la médisance exerce les ravages d'une haine implacable et meurtrière, souille horriblement le cœur, charge énormément la conscience et détruit entièrement la chasteté.
saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Médisance.» (RU)