Lestvitsa

Il convient qu’ayant à parler ici à des Serviteurs de Dieu, je commence mon discours par son nom saint et adorable. Ainsi, Dieu, qui est notre roi suprême, a doué du libre arbitre toutes les créatures raisonnables, auxquelles Il a donné l’être et l’existence ; néanmoins, on doit remarquer qu’elles diffèrent les unes des autres. En effet, les unes ont mérité d’être pour toujours les amis de Dieu ; les autres sont Ses bons et fidèles serviteurs ; les autres ne sont que de mauvais serviteurs ; les autres se sont entièrement séparées de Lui ; et les autres enfin sont des ennemis déclarés, et quoiqu’elles ne puissent rien contre Lui, elles ne laissent pas de Lui faire une guerre sacrilège.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte