On a bien du mal à reconnaître ce skite russe, devenu grec au début des années 1990.

PHOTOS 1

PHOTOS 2.