Lestvitsa

Vouloir sérieusement et efficacement servir Dieu dans la vie religieuse, c’est dire adieu à tout, mépriser tout, rejeter tout, et fouler tout aux pieds. C’est là le seul fondement solide de l’édifice spirituel. Et ce fondement ne sera solide que dans la mesure où l’édifice qu’on élèvera dessus sera soutenu par ces trois colonnes : l’innocence, la mortification et la tempérance. C’est par la pratique de ces trois vertus que doivent commencer tous ceux qui deviennent enfants dans le Christ; et les enfants sont ici leurs modèles : on ne remarque en eux ni méchanceté, ni malice, ni duplicité; ils ne se jettent pas sur les mets avec une avidité insatiable; dans leurs corps innocents la concupiscence ne fait pas sentir ses coupables ardeurs, et ce n’est qu’en croissant en âge et en ne se modérant plus autant dans le boire et le manger, qu’ils deviennent sujets aux mouvements déréglés du corps.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(« Du renoncement au monde »
Об отречении от жития мирского)