Lestvitsa

Ceux qui, pour la première fois, se présentent dans un lieu destiné à prendre soin des malades, doivent avoir pris des précautions pour connaître les maladies dont ils sont affectés; et ceux qui pensent à se soumettre au joug de l’obéissance doivent savoir quelle est l’humilité qu’ils ont dans le fond de leur cœur, car, si les malades du corps sentent que leur guérison s’opère à mesure que les douleurs diminuent, les malades de l’âme ne peuvent compter sur leur guérison spirituelle qu’autant qu’ils verront que l’humilité s’accroît dans leur cœur, et qu’ils se blâmeront, se condamneront eux-mêmes et détesteront leur vie passée.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
(«De la bienheureuse et toujours louable obéissance»  О блаженном и приснопамятном послушании.)