En sortant de l'église ce matin, un bébé écureuil intrépide — ressemblant fortement à celui de la photo — s'est dirigé vers moi et s'est même frotté à mes pieds. Je m'apprêtais à le photographier quand le chat l'a aperçu et l'aurait bien étripé si je n'étais pas intervenu.
C'est ça la vie des animaux, si l'on est trop confiant, on se fait dévorer. Chez les humains aussi, peut-être ?