Lestvitsa

Le moine qui a le malheur d'aimer l'argent, n'est jamais oisif; car sa passion lui rappelle sans cesse ces paroles dont il abuse : Celui qui ne veut pas travailler, ne doit pas manger (2 Th 3, 10); et ces autres paroles : Mes mains ont suffi pour me procurer et à ceux qui vivent avec moi, les choses qui nous étaient nécessaires (Ac 20, 34).

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De l'avarice et de la pauvreté» 
(О сребролюбии)