Dans le livre Règles de préparation à la Communion (Moscou, 1893), il est précisé :

« Pendant la Semaine lumineuse (jour de Pâques et semaine qui la suit),
— à la place des prières du soir et celles du matin, on chante les Heures pascales (en slavon)

— à la place du canon au Seigneur Jésus et la Paraclisis à la Mère de Dieu, on lit le canon de Pâques avec les theotokion (en slavon).

— On débute les prières 1) avant la Communion et 2) après la Communion par le tropaire de la Résurrection («Christ est ressuscité...»).
Les psaumes, le trisaghion (et les tropaires qui suivent) ne sont pas lus. »

source