Lestvitsa

Les réprimandes et les corrections qu'on leur fait ne sont pour eux que des occasions funestes de nouvelles chutes, les tentations du démon les poussent sans cesse dans de nouveaux péchés, et l'abandon de Dieu achève d'endurcir leur cœur. Les hommes ont encore assez souvent obtenu la guérison des deux premiers maux spirituels, c'est-à-dire de la résistance aux corrections et des tentations des démons; mais peut-on en dire autant de l'endurcissement du cœur, qui est humainement incurable ?

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«Du fol Orgueil.»
(О безумной гордости / XXIII)