Lestvitsa

Que tous ceux qui sont conduits par l'esprit de Dieu viennent avec nous et entrent dans cette vertu, comme dans un conseil tout spirituel et rempli de sagesse; qu'ils y apportent, non point avec les mains du corps mais avec celles de l'intelligence, les tables des connaissances que Dieu Lui-même a gravées dans leurs cœurs : et, étant ainsi réunis, nous examinerons ensemble quel est le sens et la vertu de cette inscription si vénérable.
L'un dira, sans doute, que l'humilité est l'oubli constant et parfait des bonnes œuvres;
l'autre, qu'elle consiste à se regarder comme le dernier des hommes et le plus grand des pécheurs;
un autre affirmera qu'elle est la connaissance exacte que nous avons de notre faiblesse et de notre fragilité;
un autre qu'elle nous porte à prévenir nos frères, afin de nous réconcilier parfaitement avec eux, et à résister victorieusement à une colère naissante, par la patience et la soumission;
celui-ci soutiendra que l'humilité est un aveu sincère et une reconnaissance publique que nous faisons des grâces que nous avons reçues de Dieu, et des miséricordes infinies dont Il a usé à notre égard;
et celui-là, qu'elle consiste dans le sentiment d'un cœur contrit et repentant et dans l'abnégation entière de sa propre volonté.
Pour moi, je suis forcé d'avouer qu'après avoir entendu toutes ces définitions de l'humilité, et après les avoir attentivement méditées, il m'est impossible de comprendre toute l'étendue de cette vertu. Ainsi tout ce que je peux faire ici, c'est qu'étant le dernier et le moindre de tous, de ramasser, comme un petit chien, les miettes de la table, c'est-à-dire, de la bouche de ces hommes sages et éclairées, et de dire que l'humilité est une grâce précieuse que Dieu fait à une âme, laquelle ne peut être exprimée par des paroles, et qui n'est connue que de ceux qui en ont fait une heureuse expérience; que c'est un trésor incompréhensible; qu'elle tire son nom de Dieu même; qu'elle est un don tout divin, car il est dit : Apprenez, non d'un ange, non des hommes, non dans les livres, mais de Moi, c'est-à-dire, de la présence, des lumières, et de l'opération de mon Esprit en vous, que Je suis doux et humble de cœur, d'esprit et de volonté; et vous trouverez le repos de vos âmes par la cessation des tentations et par la fin de vos combats (Mt 11, 29).

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte

«De l'Humilité, qui donne la mort à toutes les passions.» (Об искоренителе страстей, высочайшем смиренномудрии, бывающем в невидимом чувстве/ XXV)