La fête de notre icône de la Vierge d'Iviron tombe cette année sur un dimanche.
Nous chantons donc l'hymne acathiste à la Mère de Dieu après la troisième ode du canon des Vigiles du dimanche.