Lestvitsa

Être contrit, se connaître et avoir l'humilité sont trois choses différentes. La connaissance et la pensée de nos péchés et de nos chutes nous excitent au repentir et répandent une sainte tristesse dans notre âme. En effet, celui qui a le malheur de tomber, se foule et se brise; mais il apprend à se défier de lui-même à recourir à la prière, à mettre une humble confiance et Dieu, à s'appuyer, pour se soutenir, sur le bâton de l'espérance, et à s'en servir pour chasser le désespoir qui, comme un chien furieux, voudrait le dévorer. La connaissance de nous-mêmes est l'intelligence que nous avons acquise de notre capacité réelle et de nos moyens; c'est encore un sentiment vif et profond de nos faiblesses et de nos péchés, L'humilité est une doctrine sainte que le Christ enseigne à ceux qui s'en rendent dignes par sa grâce, qu'il place dans l'intérieur de leur âme, comme sur un lit nuptial, et dont toute l'éloquence des hommes ne pourrait exprimer ni faire comprendre la puissance et la vertu.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte

«De l'Humilité, qui donne la mort à toutes les passions.» (Об искоренителе страстей, высочайшем смиренномудрии, бывающем в невидимом чувстве/ XXV)