« Les humains sont confinés, la nature reprend ses droits » (www.geo.fr)
Les oiseaux chantent à tue-tête, les sangliers se promènent en ville, les dauphins sont de sortie. Avec le confinement, animaux sauvages et plantes profitent du calme retrouvé, tandis que les humains, prennent plus le temps pour observer la nature. « Les renards changent très vite leurs comportements, quand un espace est tranquille, ils y vont. » — commente à l'AFP Romain Julliard, directeur de recherche au Muséum national d'histoire naturelle (MNHN). (www.geo.fr)

C'est bien vrai, car hier un renard trottinait tranquillement en pleine journée dans le skite (mais je n'ai eu le temps de le photographier). Et pas seulement des renards... de nouveaux oiseaux apparaissent : aujourd'hui quatre chardonnerets mangeaient au sol simultanément les graines de tournesol.