Cérémonie à Aubérive où nous avons transmis la flamme.
Pas de curé dans l'église, mais en guise d'homélie — discours sur les civils du village morts pendant la Première guerre, auxquels une plaque a été fixée dans l'église.