moinillon au quotidien

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 4 novembre 2010

Père Thaddée

Depuis qu'est sorti le petit livre Paix et joie dans le Saint-Esprit du Père Thaddée de Vitovnica, nous avons publié — avec l'autorisation de l'éditeur — plusieurs extraits étonnants de ses pensées. Père Tadej, comme on prononce en serbe, a donné une interview en six parties (merci à PS pour le lien !) que nous avons regroupées en une. L'intérêt est que cette version est sous-titrée en anglais (c'est déjà ça !). Mais même si l'on ignore le serbe ou l'anglais, on découvrira la spiritualité du starets à travers les images (comme lors de la rencontre dans notre monastère avec le Père Éli, confesseur du monastère d'Optino).

Father Tadej interview

http://embedr.com/playlist/father-tadej

mardi 4 mai 2010

photos de la canonisation de saint Justin

sur le site de l'Église orthodoxe serbe.

Justin 11
saints Justin-Syméon
Saint Justin et saint Syméon sont canonisés dans la cathédrale Saint-Savva de Belgrade (dimanche dernier). (source)

vendredi 30 avril 2010

saint Justin Popovitch

justin popovich
Lors de la réunion d'hier, l'assemblée des évêques de l'Église orthodoxe serbe a unanimement décidé d'inclure dans les diptyques de l'Église orthodoxe l'archimandrite Justin Popovitch (Popovic 1894-1979), le père spirituel du monastère de Tchelié.

Saint Justin de Tchelié, décédé le jour de l'Annonciation (25/03-7/04)  sera commémoré le 1er juin (14 juin du calendrier civil).

Saint Justin,
prie Dieu pour nous !

dimanche 26 juillet 2009

hospitalité à la serbe

Ravanica 22
Une tradition bien sympathique des monastères de moniales serbes.
On accueille les visiteurs (pèlerins) avec un verre d'eau et une coupe de miel (ici de confiture de frambroises). Il faut prendre une cuillérée de miel (ou de confiture), puis boire l'eau : c'est très désaltérant. Ensuite, on place la cuiller usagée dans le verre pour indiquer que ce verre a été utilisé.
Dans les monastères d'hommes, on propose peut-être de la slivovica, comme l'ouzo dans les monastères grecs ?

mercredi 22 juillet 2009

sévérité

Ravanica 04
«Entrer dans un monastère habillé de façon non correcte est un péché.»
Les monastères serbes montrent une sévérité que l'on ne rencontre plus dans nos monastères...

mardi 21 juillet 2009

la cathédrale Saint-Savva

Beograd 05
On ne peut pas quitter Belgrade et la Serbie sans avoir une pensée pour saint Savva (Sabbas), le premier évêque de Serbie. Une cathédrale, en construction depuis 1935, lui est consacrée, à Belgrade, devant laquelle nous sommes passés en voiture avant de nous rendre à l'aéroport. Avant cela, mon higoumène était invité (et j'ai eu l'honneur de l'accompagner) par le métropolite Amfilochij à déjeuner au Patriarcat. J'ai une grande admiration pour ce métropolite serbe qui est digne et proche en même temps.
Je propose une vidéo externe où l'on pourra entendre un groupe de jeunes pèlerins chanter AD MULTOS ANNOS (Mnogaja leta) dans cette cathédrale en construction.
Que je dédicace à tous nos hôtes serbes !

«Mnogaja leta» dans la cathédrale Saint-Savva de Belgrade

Lire la suite...

lundi 20 juillet 2009

Sv. Petka-Parascève (Serbie)

Sv-Petka 02

Dernière étape de la visite de quatre des 21 monastères du diocèse de Braničevo de l'Église serbe.
Ce monastère, consacré à sainte Parascève (Sv. Petka), à Donja Mutnica, a pour mission de prendre en charge une centaine de malades handicapés mentaux. Une obédience bénie, mais difficile.
Les moniales ont longtemps attendu notre arrivée, et nous ont accueillis avec beaucoup de gentillesse, tard dans la nuit. Il faisait trop sombre pour prendre des photos extérieures.

Lire la suite...

dimanche 19 juillet 2009

la source de Lešije

Lesije 47
Le Père Nectaire de Milkovo — le bien-aimé moine prêtre grâce auquel nous avons pu visiter ces monastères du diocèse de Branacevo — boit à la calebasse (dont l'utilisation n'est pas vraiment évidente à priori !) l'eau de la source miraculeuse du monastère de Lešije.

le monastère de Lešije (Serbie)

Le monastère de Lešije (Lechié) est un monastère de moniales serbes récent (en [re]construction depuis 2004), consacré à la fête de l'Intercession de la Mère de Dieu.
Sa particularité est qu'il est construit dans le style russe, sur le flanc de la montagne, de sorte que la vue sur la plaine — en particulier lors du coucher de soleil (voir vidéo) — est merveilleuse. Son autre particularité réside dans le fait que le supérieur est un moine — le hiéromoine Jovan, assisté d'un autre moine, mais la communauté est féminine. Une communauté jeune, qui chante remarquablement.

Les offices sont célébrés en slavon (alors que le serbe remplace souvent le slavon d'Église dans d'autres églises).
Une source composée de trois sources (comme au monastère de Fara, en Terre sainte) jaillit un peu plus haut, et attire beaucoup de monde : sa pureté est remarquable (voir la photo du billet suivant).

Lesije 24
Lesije 50

Lire la suite...

samedi 18 juillet 2009

monastère de Ravánica (Serbie)

Ravanica 10
Le monastère de Ravanica (Ravanitsa), dont l'église est consacrée à l'Ascension du Seigneur, date de la fin du XIVe s. : il fut fondé en 1377 par le prince Lazar Hrebeljanović, le héros de la  bataille de Kosovo Polje où il trouva la mort (28 juin 1389).
Le prince a été canonisé, et ses reliques se trouvent dans l’église du monastère.
On nous a spécialement ouvert la châsse où l'on peut voir les mains miraculeusement conservées, bien que noires (cliquer sur la photo, dans la suite du billet).
Dans la vidéo ci-dessous, la Mère higoumène du monastère donne des explications en serbe.

Monastère de Ravanica (Serbie)

Lire la suite...

vendredi 17 juillet 2009

le monastère de Manásija (Serbie)

Manasija-07
Le monastère de Manasija (Manasia) est consacré à la Sainte Trinité et est habité par des moniales.
Comme je l'expliquais précédemment, ce monastère fondé au début du XVe siècle par le Despote Stefan Lazarević (dont on verra la sépulture dans l'église, dans la seconde vidéo jointe), fils du prince Lazare, était le monastère principal dont dépendait celui de Miljkovo qui était alors un skite. L'enceinte est assez impressionnante, comme l'église (katholikon) que l'on pourra voir en vidéos dans la suite du billet.

Lire la suite...

jeudi 16 juillet 2009

l'église de Roanda (Serbie)

Roanda 04Roanda 07

Nous avons eu la possibilité de profiter du séjour dans le diocèse de Braničevo pour visiter une église "de village" et quatre monastères.
Voici l'«église de village» : c'est une paroisse toute neuve (elle date de cette année), construite dans le village de Roanda, dans le style "morave". C'est, en fait, une copie de l'église principale (katholikon) du monastère de Ravanica que nous avons également visité et dont nous parlerons un peu plus tard.
L'intérieur de l'église est décoré de fresques dans le style de celle que l'on trouve dans les églises grecques de Terre sainte (au mont Thabor, par exemple) : des fresques, aux couleurs très vives, peintes à l'avance et fixées ensuite aux murs et aux colonnes. C'est très beau.

Lire la suite...

mercredi 15 juillet 2009

l'archimandrite Ambroise (Kurganov)

Miljkovo 084
L'archimandrite Ambroise (схиархимандрит Амвросий Курганов) a joué un rôle très important dans la vie du monastère de Miljkovo (Serbie) à l'époque où les moines russes ont pu s'y installer (1926-1936). Il l'a dirigé de 1926 à 1933 — date de son décès. L'archevêque Antony de San Francisco, qui était son fils spirituel à partir de 1930, le vénérait particulièrement et écrivit sa biographie.
Sa tombe se trouve derrière l'église, auprès de celles d'autres prêtres.
Un office des défunts à son intention a été célébré avant notre départ, avec la participation des sœurs (voir vidéos dans la suite du billet).

Lire la suite...

icône de la Vierge d'Akhtyrka

Miljkovo 110a Akhtyra

C'est aujourd'hui la fête de l'icône de la Mère de Dieu d'Akhtyra (Ахтырская икона).
C'est donc la fête de celle qui est très vénérée au monastère de Milkovo : elle se trouve dans la chapelle intérieure (voir vidéo dans la suite du billet) et a été laissée par les moines russes lorsqu'ils ont quitté ce monastère serbe en 1936.
Est-ce l'icône devant laquelle les moines russes, selon le récit du futur archevêque Antony de San Francisco, priaient à la fin de chaque office des vêpres et des matines (voir billet précédent) ? Apparemment non, car le tropaire cité par Mgr Antony n'est pas celui de cette icône (voir suite du billet). Une copie (ou plutôt l'original de cette icône) se trouve à l'étranger sous la protection du métropolite Hilarion.

Lire la suite...

mardi 14 juillet 2009

le monastère de Milkovo hier et aujourd'hui

Les moines russes du monastère serbe de Miljkovo en 1930. Le métropolite Antoine (Khrapovitski) est entouré de l'évêque Tikhon (Troitski) et de l'archimandrite Ambroise (Kurganov).
Miljkovo 1930 ST
80 ans plus tard, le monastère est habité par des moniales (serbes).
Elles se tiennent également devant l'église, dont l'entrée a été modifiée.
Milkovo_photo-groupe_2009

l'église de Milkovo

Miljkovo 078 Miljkovo 122 fresques

L'église de ce monastère est très «chaleureuse». Extérieurement, elle n'est pas typique du style «byzantin de village», comme disent les Serbes, mais intérieurement, elle est complètement décorée de fresques.
J'ai pu communié lors de la Liturgie, le troisième jour, quand il n'y avait plus de pèlerins (les offices sont célébrés comme chez nous : office de minuit à 4 h, jusqu'à la Liturgie), et il est très émouvant de prier dans l'église où saint Jean de Changaï a passé plusieurs jours et nuits en prière après sa tonsure en 1926.

On peut découvrir toutes les fresques de cette église à cette page.

lundi 13 juillet 2009

Milkovo vu de l'extérieur

Une visite rapide du monastère de Miljkovo, pendant que les moniales (les sœurs du monastère de Lešije se sont jointes) chantent. Elles attendent tranquillement l'évêque pour faire leurs adieux. La mère supérieure Angelina est reconnaissable à la croix pectorale. Quelle paix, quel calme : la vie monastique comme on peut la rêver...

monastère de Miljkovo

accueil au monastère de Milkovo

Miljkovo 006
Mercredi dernier, j'accompagnais donc mon higoumène en Serbie, au monastère de l'Entrée-au-Temple-de-la-Mère-de-Dieu de Miljkovo (Milkovo), là où saint Jean de Changaï (Maximovitch) a pris la tonsure monacale en 1926.
Beaucoup de monde attendait — plus de deux heures —, car les problèmes de circulation à Belgrade (situé à 120 km de Milkovo) sont comparables à ceux de toutes les capitales...
Immédiatement, une hymne acathiste à saint Jean a été célébrée en serbe dans l'église du monastère. La ferveur de la prière des Serbes venus si tard dans cet endroit reculé est vraiment émouvante.

Lire la suite...

jeudi 9 juillet 2009

Milkovo vu par l'archevêque Antony (Medvedev) dans les années 1930

Extraits de Архимандрит АНТОНИЙ (Медведев) :«НЕМНОГОЛЕТНИЙ СТАРЕЦ» — ЖИЗНЕОПИСАНИЕ СХИАРХИМАНДРИТА АМВРОСИЯ МИЛЬКОВСКОГО.

VIII. МИЛЬКОВО И ЕГО ДУША - БАТЮШКА [схиархим. Амвросий Курганов]

С прибытием в Мильково - конец Батюшкиным скитаниям. Господу было угодно, чтобы здесь о. Амвросий собрал братство, семь лет светил примером, согревал любовью и, наконец, упокоился за алтарем малого храма.
Монастырь Мильково основан св. деспотом Стефаном Высоким в начале XV века, в тяжелое для Сербии время. Св. Стефан был сын св. царя (князя) Лазаря Гребляновича, убитого в Косовской битве. Он построил лавру Манасию с несколькими скитами. Один из них (в 40 километрах от Манасии) и был - Мильково, первоначально носивший имя Буковицы. Впоследствии Буковицу обновили покаявшиеся разбойники братья Милько и Тодор. Отсюда, а также по имени жившего здесь благочестивого иерея Милько, в монашестве Мелетия, - название Мильково. В свое время этот монастырь осматривал и епископ Вениамин Севастопольский с целью устройства русской обители, но предпочел более благоустроенную и богатую Петковицу. Монастырь расположен под горой на берегу реки Моравы недалеко от железнодорожного узла Лапово.
Монастырь - бедный. Маленький храм Введения заново выстроен в середине прошлого столетия, но иконостас из нетвердого дерева, изъеденный червями, крошился уже в наше время. Лес повырубили в мировую войну, но растет молодняк. Впрочем, земля "моравская" весьма плодородна. Обычно здесь проживало два-три монаха серба. Батюшка застал трех русских старых валаамцев.
Созидать нужно было и духовно и материально.

Lire la suite...

mercredi 8 juillet 2009

En route pour Milkovo

Miljkov manastirMiljkovo («Миљково» en serbe, «Мильково» en russe) est un monastère orthodoxe du diocèse de Braničevo de l'Église serbe, consacré à l'Entrée au Temple de la Mère de Dieu, où quelques évêques célèbres de l'Église russe hors frontières reçurent la tonsure monastique: saint Jean archevêque de Changaï et San Francisco (en 1926, à l'âge de 30 ans), l'archevêque Antony de San Francisco (en 1932, à l'âge de 24 ans), et aussi le hiéromoine Nicandre (†1986), Père spirituel du couvent de Lesna...
J'accompagne mon abbé qui a pour mission de remettre à l'abbesse (ce monastère est aujourd'hui habité par des moniales) des reliques de saint Jean de Changaï.
De 1926 à 1936 (année où la communauté déménagea au monastère de Tuman où fut tonsuré le futur archevêque Antony de Genève), le monastère serbe de Miljkovo a accueilli une communauté de moines russes expulsés du monastère de Valaam (devenu finlandais) pour avoir refusé le nouveau calendrier. L'higoumène en était le très respecté archimandrite Ambroise (Kourganov) dont l'archevêque Antony de San Francisco écrivit une belle biographie.
On sait que l'Église serbe a été très accueillante à l'égard de l'Église russe en exil après la révolution : le Synode des évêques de l'ÉORHF se trouvait en Serbie jusqu'à la IIe Guerre mondiale. Et l'évêque (plus tard métropolite) Benjamin (Fedtchenkov) devint l'higoumène du monastère de Petkovica dans le diocèse de Šabac (voir carte) qui fut le fondement spirituel de Miljkovo.
Le couvent russe de la Vierge de Lesna (qui se trouve aujourd'hui en Normandie) fut accueilli quant à lui par celui de Hopovo dans le diocèse de Srem (voir carte) et contribua au renouveau du monachisme féminin en Serbie.

Le monastère de Miljkovo date du début du XVe siècle. C'était d'abord un skite dépendant du monastère de Manasija, et il s'appelait alors Bukovica. Le nom de Miljkovo provient du nom d'un des frères fondateurs Miljko. Il est situé sur les bords de la rivière Morava.
Dans les années 1930, le monastère était pauvre. La petite église consacrée à l'Entrée au Temple, reconstruite au XIXe s., avait une iconostase rongée par les vers. Il y avait donc les moines russes de Valaam, des moines de Russie ou du Mont-Athos, et aussi des Serbes, mais ces derniers étaient peu nombreux. Avec le temps, la communauté s'agrandit, et les conditions de vie matérielle devinrent plus «normales».
L'habitude était de tonsurer les novices au bout d'une année : les moines rasophores changeaient alors de nom. Et un an plus tard, le moine rasophore prononçait les vœux. La tonsure s'effectuait lors de l'office de Vigiles, après la grande doxologie.
À la fin des vêpres et des matines, la communauté se rassemblait dans le narthex pour chanter ce kondakion à la Mère de Dieu, selon la mélodie du monastère de Valaam :

Утоли мою печальНе ввери мя человеческому предстательству, Пресвятая Владычице, но приими моление раба Твоего: скорбь бо обдержитъ мя, терпети не могу демонскаго стреляния, покрова не имамъ, ниже где прибегну окаянный, всегда побеждаемь, и утешения не имамъ, разве Тебе, Владычице мира, упование и предстательство верныхъ, не презри моление мое, полезно сотвори.
(Kondakion (ton 6) de l'icône de la Mère de Dieu «Utoli moju pecal'»)

(Мужской Хор Института Певческой Культуры “Валаам”
mélodie de Valaam)

Lire la suite...