moinillon au quotidien

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 2 décembre 2019

entrevue

Radio Ara.lu s'entretient en studio avec P. Georges, sur le carême de la Nativité et d'autres choses. Émission de 30 mn, en russe. Podcast

(On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast»)

lundi 24 février 2014

Natalia Annenkoff : souvenirs d'enfance

Vidéo :


Nathalie Annenkoff avait 14 ans lors qu'elle a fait connaissance de l'archimandrite Cyprien.
Воспоминания Наталии Анненковой об о. Киприане (Керне).

Vidéo :


La première confession de Nathalie Annenkoff auprès du P. Méthode (futur évêque).
Первая исповедь Наталии Анненковой у будущего епископа Мефодия.

vendredi 8 avril 2011

archidiacre de Toutes les Russies

Reportage en russe de 13 mn sur le Père archidiacre André Mazour, envoyé par le diacre Nicolas, qui a l'occasion de célébrer avec lui.
Surnommé «archidiacre de Toutes les Russies» en Russie, «archidiacre œcuménique» par le patriarche Œcuménique, le Père archidiacre, qui a maintenant 85 ans et la même voix tonnante, a toujours vécu dans l'Église malgré les répressions de l'époque soviétique. Aujourd'hui, il est encore le premier des diacres du patriarche de Toutes les Russies. 
Les gens proches des sphères supérieures de l'Église semblent souvent inaccessibles et souvent aussi peu sympathiques. Cette vidéo nous prouve le contraire.

Архидиакон Андрей Мазур


NB Le titre d' «archidiacre» est généralement réservé aux diacres moines. Mais il est parfois accordé à titre exceptionnel à des protodiacres «exceptionnels».

jeudi 4 novembre 2010

Père Thaddée

Depuis qu'est sorti le petit livre Paix et joie dans le Saint-Esprit du Père Thaddée de Vitovnica, nous avons publié — avec l'autorisation de l'éditeur — plusieurs extraits étonnants de ses pensées. Père Tadej, comme on prononce en serbe, a donné une interview en six parties (merci à PS pour le lien !) que nous avons regroupées en une. L'intérêt est que cette version est sous-titrée en anglais (c'est déjà ça !). Mais même si l'on ignore le serbe ou l'anglais, on découvrira la spiritualité du starets à travers les images (comme lors de la rencontre dans notre monastère avec le Père Éli, confesseur du monastère d'Optino).

Father Tadej interview

http://embedr.com/playlist/father-tadej

lundi 18 octobre 2010

Mère Macrina : le couvent de Lesna

higoumènia Makrina à Meudon

Révérende-Mère Macrine, la mère abbesse du couvent de Lesna (aujourd'hui en Normandie) a passé une cinquantaine d'années au monastère, dont une vingtaine en qualité d'abbesse.
Matouchka Macrina a récemment donné une interview très intéressante (voire suite du billet) au site portal-credo.ru (en russe) où elle retrace toute la vie du couvent.  On y apprend beaucoup de détails sur le quotidien monastique, sur les higouménias, sur le clergé, etc.
(source : http://www.portal-credo.ru/site/?act=news&id=80253)

Mise à jour : l'interview a été traduite par Tertius à cette page.

Lire la suite...

vendredi 23 avril 2010

« nous sommes des sans-Dieu baptisés »

Le journal Ogoniok № 15 (5125) du 19.04.2010 propose une interview intéressante de l'archiprêtre Georges Mitrofanov, professeur à l'Académie de théologie de Saint-Péterbourg et historien de l'Église. Des révélations plutôt inattendues sur le clergé d'aujourd'hui. En voici les extraits essentiels.

прот. Георгий Митрофанов— ... On a le sentiment que la profession de prêtre est très demandée. En est-il ainsi ?
— Nous avons de moins en moins d'étudiants [dans les séminaires orthodoxes]. D'un côté se fait sentir le trou démographique qui s'est formé en Russie dans les années 1990 ..., de l'autre —  l'intérêt pour l'Église orthodoxe chute. Il n'y a pas de concours d'entrée, et ce sont essentiellement des gens qui viennent après l'école ou le collège technique, car ils ne savent pas où aller. Aussi, le niveau social et culturel des candidats laisse à désirer.

Lire la suite...

mercredi 21 avril 2010

la canonisation d'Alexandre Schmorell

Nous proposons ici la traduction de l'interview donnée par l'archevêque Mark de Berlin (Église russe hors frontières) en septembre 2007 lors de la visite d'Orenbourg, à l'occasion du 90e anniversaire d'Alexandre Schmorell. On y apprend de nombreux détails sur la préparation de la canonisation du nouveau martyr Alexandre.
Depuis, Erich, le frère d'Alexandre, est décédé.
Dans la suite du billet, on trouvera des précisions sur la pratique de la canonisation dans l'Église orthodoxe (et russe en particulier).
L'icône ci-dessous a été écrite par Paul Drozdowski (on remarquera que le nimbe n'est pas — encore — tracé).

icône Alexandre-Schmorell

En quoi consiste la procédure de canonisation selon les canons de l'Église, comme débute-t-elle et de quelle manière s'achève-t-elle ?

Dans notre Église, la canonisation des saints, par principe, commence par le bas, c'est-à-dire par le peuple. Le peuple honore un saint. Dans mon diocèse cette question a été soulevée par la jeunesse. Par les étudiants. Ils se sont passionnés pour la destinée d'Alexandre.  Il y a déjà longtemps. J'ai alors proposé cette question à notre Concile des évêques. J'ai fourni une description de la vie d'Alexandre et de sa fin. Sur cette base, le Concile a décidé que le diocèse d'Allemagne pouvait le glorifier parmi les saints localement. Le temps venu, les autres diocèses pourront en faire autant. Le Concile a déjà donné sa bénédiction. 

Nous pouvions procéder immédiatement à la glorification. Cependant pour cela, un office doit lui être composé. C'est sur ma conscience : c'est moi qui dois l'écrire. Durant de nombreuses années, les prêtres de Russie me «perforaient», me «sciaient» : "voilà nous avons besoin de l'office de la sainte grande duchesse et martyre Elisabeth — parce qu'elle est Allemande". J'ai alors composé un office : c'était ma première expérience en ce domaine. Maintenant, il faut le faire pour Alexandre. Mais c'est plus difficile. Il faut mûrir intérieurement. Je peux dire que cet office est plus ou moins prêt, mais il demande à être retravaillé. Je pense que maintenant, après cette visite, il y aura une secousse spirituelle et j'achèverai le travail.

Il y a aussi la question des reliques. C'est très compliqué. Et je ne sais pas encore comment agir. Ici, il y a deux facteurs. Le premier c'est la famille, le deuxième c'est l'administration de la ville de Munich.
Pour ce qui est de la famille, le frère d'Alexandre — Erich — m'a demandé de ne pas m'occuper de cette question avant son décès. Il m'a dit : «Faites ce que vous jugez utile, mais seulement après ma mort.» Et il a agi de façon très honnête, car il a précisé dans son testament  qu'il ne fallait pas l'enterrer dans la même tombe que son frère Alexandre. Mais il y a aussi sa sœur Natacha : on a besoin de son autorisation. Il faut aussi se concerter avec la ville pour ce qui concerne l'exhumation. Pour parler franchement, je ne sais pas encore comment tout cela va se passer. Mais je dois préciser que la présence des reliques n'est pas une condition nécessaire pour la canonisation. Lorsque l'office aura été composé, alors nous déterminerons un jour, probablement celui de la date de l'exécution d'Alexandre. La veille, un office de vigiles sera célébré. Et le jour même, si les reliques sont accordées, elles seront portées, une autre cérémonie aura lieu et la canonisation sera effective. Je pense qu'au maximum dans deux ans la procédure sera accomplie [pour 2009, donc].

Ce sera une canonisation locale ?

ikonostas.lev-SchmorellOui, pour le diocèse d'Allemagne. Ensuite les autres diocèses pourront la reprendre : l'évêque de votre diocèse, disons, peut nous adresser une demande correspondante. Dans le futur, la canonisation universelle n'est pas exclue.
Alexandre Schmorell est déjà représenté sur une icône dans notre cathédrale — qui est consacrée aux Nouveaux martyrs et confesseurs de Russie. Dans la chapelle [en fait : sur l'iconostase de la cathédrale — M.] de la cathédrale  se trouve une icône en deux parties : en haut — le transfert des reliques de saint Nicolas; en bas — les saints nouvellement canonisés. On y trouve ainsi saint Jean de Cronstadt et d'autres saints, et dans cette même partie — Alexandre, seulement sans nimbe, pour l'instant [l'icône date de 1996 — M.].

Lire la suite...

samedi 15 août 2009

en direct d'Ukraine

28 июля 2009 года Святейший Патриарх Московский и всея Руси Кирилл, посещающий с Первосвятительским визитом Украинскую Православную Церковь, выступил в прямом эфире украинского телеканала «Интер».


Le 28 juin dernier, lors de sa visite en Ukraine, le patriarche Kyrill a été reçu à une émission d'une chaîne de la télévision ukrainienne où il est intervenu en direct.
Durée : 1 heure 30, mais le son seul présente un intérêt. Cela n'empêche pas d'écrire son courrier — par exemple — en même temps.
La deuxième partie (à partir de la 40e minute) où le patriarche parle de ses connaissances du milieu oligarche ou encore lorsque la réponse à la question suivante se trouve éludée, m'a quelque peu troublé. Les dix dernières minutes sur la jeunesse sont en revanche absolument remarquables.

mercredi 6 mai 2009

le père spirituel dans la vie du chrétien

Alexis Polikarpov
Podcast durée : 20 mn (en russe)

L'archimandrite Alexis (Polikarpov), higoumène et Père spirituel du monastère Saint-Daniel de Moscou parle du père spirituel pour les fidèles. Des amis moscovites qui l'ont choisi comme père spirituel me racontaient que le Père Alexis était très humble, malgré sa position dans un monastère prestigieux de la capitale russe.
Cet entretien remarquable le montre bien.

jeudi 16 avril 2009

la vie monastique sur l'Athos


MacaireUn moine orthodoxe français converti, vivant au Mont-Athos (Simonos Pétra) depuis trente ans, parle des règles des monastères de la Sainte Montagne, du renouveau des années 1960-1970, des Anciens :
du Père Joseph, du P. Païssios (dont on citait la biographie récemment), du P. Éphrem.
Une conversation récente extrêmement intéressante, donnée à Saint-Serge et publiée sur orthodoxie.com à écouter pour tout savoir sur la vie au Mont-Athos aujourd'hui.
Photo ci-contre :
P. Macaire et P. Jivko (responsable de orthodoxie.com).

Podcast durée : 1 h 30

jeudi 25 septembre 2008

France orthodoxe

Mgr Michel, évêque de Genève (ÉORHF) parle des centres historiques chrétiens de France : Paris, Toulouse, Tours, Lyon, Vezelay, etc.
Extrait de l'émission de Radio Radonezh du 5 septembre dernier.

Podcast durée : 20 mn 

vendredi 29 août 2008

père Païssios l'Athonite

Père Païssios, le célèbre moine du Mont-Athos, un des plus grands et plus célèbres spirituels orthodoxes du XXe siècle, n'est sans doute plus à présenter.
Je propose trois vidéos où l'on peut entendre un enregistrement pris dans sa cellule. Quand on sait que l'Ancien Païssios ne se laissait ni photographier ni enregistrer, on appréciera d'autant plus ces quelques paroles et les photos qui illustrent l'entretien.

Ancien Païssios, l'Athonite 1/3

Lire la suite...

mardi 26 août 2008

Bertrand Badie

Le style des professeurs change de celui des journalistes. Il est nettement plus sérieux, convaincant et intelligent !
Bertrand Badie, politologue français spécialiste des relations internationales, professeur à SciencesPo parle pour Le Monde de la crise en Ossétie du Sud.

« Le principe d'intégrité territoriale n'a évidemment aucun fondement profond en dehors de sa nature de convention. On sait qu'il n'y a pas de territoire naturel. On sait aussi qu'il est impossible de construire des territoires ethniquement purs. On sait également que la nation ne fait sens que lorsqu'elle reconstruit sur un plan purement politique et citoyen le cadre territorial totalement artificiel et aléatoire dont s'est doté un Etat. »

Intégralité de l'article : http://tinyurl.com/Badie-Georgie (ou ici)

dimanche 10 août 2008

Entretien avec Mgr Séraphim (Doulgov)

Vladyka Seraphim
Radio Radonezh a consacré, début juillet, trois émissions d'une quinzaine de minutes chacune, à la mémoire de l'archevêque Séraphim de Genève (†2003).
Entretiens sur LE NOM.






vendredi 5 octobre 2007

Prof. Konotop : la musique ecclésiastique médiévale russe

Le prof. Anatoli Viktorovitch Konotop est musicologue : il travaille depuis 35 ans sur le déchiffrage et la transcription des mélodies chantées dans les monastères orthodoxes russes aux XVI-XVII siècles.
Nous avions décidé de limiter cette entrevue à 15 mn, mais le sujet était si passionnant et le récit si vivant qu'il n'a pas été possible de couper cette vidéo avant la 50e minute !
A. Konotop présente une quinzaine de CD qu'il a produits avec l'aide des éditions du patriarcat de Moscou. Ces disques sont l'illustration de ce travail de recherches sur la musique médiévale orthodoxe russe : on est très loin du style polyphonique pratiqué dans nos églises contemporaines.
Nous proposons cette vidéo exclusive qui sera en quelque sorte une introduction aux présentations de CD dominicales de cette série (un extrait du premier disque sera mis en ligne dimanche prochain, avec l'aimable autorisation de l'auteur).

Prof. Konotop : la musique ecclésiastique médiévale russe (en flash)

Des extraits de cette série seront présentés chaque dimanche, avec l'aimable autorisation du prof. Konotop. Ils sont regroupés à cette page : moinillon.net/tag/CD.
Mise à jour : la vidéo a apparemment été supprimée de mon compte par rutube.ru