moinillon au quotidien

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 20 septembre 2014

invention des reliques de saint Michel d'Orlov

Vidéo : Обретение мощей священномученика Михаила Тихоницкого


Septembre 2008.
Invention des reliques du saint archiprêtre Michel (Tikhonicky) d'Orlov (Viatka) 90 ans après sa mort en martyr et 5 ans après sa canonisation. Les bourreaux ont obligé le Père Michel à creuser sa tombe au cimetière d'Orlov et l'y ont exécuté  — précurseurs des Nazis qui, eux aussi, obligeaient les Juifs à creuser leur tombe et à s'y allonger, parfois sur les corps de gens tués avant eux.
C'est pourquoi les saintes reliques de saint Michel ne reposaient pas dans un cercueil. Saint Michel est le père du métropolite Vladimir (1873-1959).
Aujourd'hui, nous fêtons ce néomartyr de l'Église russe, dont le skite possède une icône contenant une parcelle de reliques, offerte à la famille de Père André Drobot, dont il est parent.
Святый священномучениче Михаиле, моли Бога о насъ!

vendredi 12 septembre 2014

saint Alexandre, prie Dieu pour nous !

2014-09-12 10.26.33

dimanche 2 décembre 2012

saint Philaret de Moscou

A l'occasion du 145e anniversaire du décès du métropolite Philarète de Moscou que l'on fête donc aujourd'hui, je reposte un billet daté de 2005 (déjà !) sur l'invention émouvante des reliques de ce saint. Je rappelle que l'office des Vigiles à saint Philarète (en slavon) se trouve à cette page.

Les reliques de saint Philarète ont été retrouvées il y a quelques années sur le territoire de la laure de la Trinité-Saint-Serge près de Moscou. Il avait été enterré au XIXe siècle (en 1867) dans l'église Saint-Philarète, avec le saint évêque Innokentij et l'archimandrite Antonij (Medvedev), son confesseur. On sait que l'église a été rasée dans les années 1939-1940. En 1994, une commission d'archéologues a commencé, avec la bénédiction du patriarche Alexis et de l'abbé de la Laure — l'archimandrite Théoctiste (aujourd'hui évêque) —, à creuser sous l'asphalte.
A plus de 2 mètres ont été découverts les corps des trois saints hommes (tous canonisés aujourd'hui). Saint Philarète a été retrouvé décapité, la tête étant intacte avec la peau et les cheveux roux, les yeux ouverts comme regardant les hommes venus « déranger » leur repos. Des témoignages concordants affirment que l'homme qui a décapité le saint a été lui-même décapité le jour même par un train !
reliques st Philarete de Moscou
Crédit photo : S. Vlassov - patriarchia.ru ©


Le podcast est l'enregistrement du témoignage de Serge A. Beljaev, archéologue orthodoxe qui a participé à la recherche des reliques des saints, donné à RADIO-RADONEZH.

Podcast

vendredi 1 juin 2012

une visite dans les grottes de la Laure de Kiev

vidéo :


Une vidéo étonnante, qui permet de parcourir (trop rapidement) les grottes de la laure de Kiev où se trouvent les reliques de tant de saints admirables.

mercredi 11 janvier 2012

saints Innocents


Monastère Saint-Jean-le-Théologien à Poschupovo (région de Riazan) :
le chef d'un des 14 000 enfants massacrés par Hérode à Bethléem, que l'on fête aujourd'hui.
Saints martyrs, priez Dieu pour nous !
© Photo : Alexandre Bouryj

jeudi 22 juillet 2010

autel double pour saint Gabriel

Odessa Theognost
Odessa Jonathan2
On sait, sans doute, que dans l'Église orthodoxe il est impossible de célébrer deux Divines liturgies le même jour sur un même autel. Mais que faire lorsqu'on désire célébrer deux liturgies ? Au monastère Saint-Élie d'Odessa, qui possède les reliques de saint Gabriel l'Athonite, thaumaturge d'Odessa et fondateur de ce monastère, dont on fête aujourd'hui l'invention des reliques (1994), il y avait deux liturgies ce matin : l'une présidée (en haut) par Mgr Théognost de la Laure de la Trinité-Saint-Serge de Moscou, l'autre, tardive, présidée (en bas) par Mgr Jonathan. Comme on voit, on a résolu le problème en plaçant pour la première liturgie, un petit autel amovible devant l'autel.

Lire la suite...

dimanche 27 juin 2010

invention des reliques du néomartyr Vladimir métropolite de Kiev

18e anniversaire (nuit du 26-27 juin 1992)


Chaque année depuis 1992, les reliques du saint, qui reposent maintenant dans les Grottes lointaines de la Laure des Grottes de Kiev, sont portées en procession le 26 juin avant l'office des Vigiles et placées dans la cathédrale-Réfectoire où elles restent jusqu'à la fin de la Liturgie du 27 juin. Elles reviennent alors, en procession, aux Grottes lointaines.

Premier évêque martyr de l'époque soviétique, le métropolite Vladimir de Kiev fut sauvagement tué en janvier 1918 par les marins révolutionnaires. Pendant 74 ans, ses reliques reposaient dans l'église de l'Exaltation-de-la-Croix des Grottes proches. En 1992, l'emplacement de ses reliques fut déterminé de façon précise, et leur invention eut lieu dans la nuit du 26 au 27 juin de cette année. (Lire les témoignages — en russe — dans la suite du billet.)

Pour la première fois, cette année, nous avons célébré l'office à saint métropolite Vladimir (imprimé dans une nouvelle édition des Ménées des saints de la Laure des grottes).

Lire la suite...

samedi 12 septembre 2009

chez saint Corbinien

Freising Korbinian 22

Freising museum 27Avant-hier : réalisation d'un vieux rêve.
Profitant du jour de congé lié à notre fête patronale, je me suis rendu à Freising (près de l'aéroport de Munich) où se trouvent les reliques de saint Corbinien (Korbinian) — 1er évêque de Munich (ou plutôt de Freising, car la ville de Munich n'existait pas encore). Il restait deux minutes avant la fermeture de l'église. Le gardien s'apprêtait à fermer la crypte où se trouvent les reliques. Pour le convaincre de nous laisser entrer, de  patienter deux minutes, nous lui avons dit que nous n'en aurons que pour une seconde, prier. Et le brave gardien de dire : «une seconde — oui, prier — non!» Un comble tout de même. Une seconde ou une heure, l'essentiel est de prier. Merci à saint Corbinien de nous avoir accordé cette longue seconde. Le reliquaire est très grand, et la crypte favorable à la prière. Il faudra revenir.

Freising Korbinian 21a

Lire la suite...

jeudi 10 septembre 2009

350e anniversaire

de l'invention des reliques de saint Job de Potchaev
Мощи преп. Иова
Source photo :  «Свято-Успенская Почаевская лавра, историческое повествование»
Издательство Свято-Успенской Почаевской лавры 2007

lundi 18 mai 2009

de la vénération des reliques

La Grande Duchesse Élisabeth de Russie était la sœur de la dernière impératrice de Russie, et avait épousé le Grand Duc Serge. Après l'assassinat de ce dernier en 1905, elle fonda le couvent «social» Marthe-Marie de Moscou, dont elle devint la supérieure. Pendant la révolution bolchévique, elle fut exilée en Sibérie avec sa fidèle moniale Barbara où elles furent jetées vivantes dans le puits d'une mine à Alapaïevsk. Lors de l'arrivée de l'armée Blanche, les corps furent recueillis pour être transportés à Jérusalem, où ils reposent aujourd'hui encore au couvent russe de Gethsemane.

Nous possédons depuis plusieurs années des fragments des reliques des saintes Élisabeth et Barbara (au milieu du premier reliquaire, ci-dessous).
En 2005, un reliquaire, contenant des reliques de plus grandes dimensions, réalisé avec le bois du premier cercueil des saintes, a parcouru (vidéo) toute la Russie avec la bénédiction du Synode de l'ÉORHF. Actuellement, ce reliquaire se trouve  pour quelque temps dans notre monastère.
Et pour tout dire, je me trouve embarrassé devant cette situation, car nous vénérons «nos» reliques de ces saintes chaque jour, mais le «nouveau» reliquaire revêt une plus grande importance. Pourtant, il me semble que la dimension ou l'histoire des reliques ne sont pas essentielles : l'essentiel est plutôt dans la ferveur de la prière adressée aux saints et aux saintes.

Sainte Élisabeth écrivait après l'abdication de Nicolas II : « La Sainte Russie ne peut périr. Mais l'Illustre Russie a, elle, malheureusement disparu. [...] Nous devons dire avec humilité : "Que Ta volonté soit faite!" »
reliques Elis-Barbara
reliques Elis-Barbara N

Lire la suite...