moinillon au quotidien

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 29 décembre 2013

sonnerie dominicale

2013-12-29 08.45.48 Alexey

Alexey est sonneur à l'église russe de Hambourg.



Hier, Françoise, une habitante du village, est décédée à l'âge de 60 ans, et les cloches de Saint-Hilaire ont sonné pour annoncer son décès. On n'imagine pas cela dans les villes aujourd'hui...
Mémoire éternelle !

mardi 28 juin 2011

tonsure

Kornilij 2011-06-28 2
Hier soir, à la fin des Complies, P. Cyprien a prononcé ses vœux, il est devenu moine. C'est le nom de saint Corneille (Kornilij) de Pskov, moine, martyr (1570, fêté le 20 février/5 mars) qui lui a été donné.
Enregistrement du rituel (en slavon), qui dure une quarantaine de minutes (pendant les dix dernières minutes supplémentaires, on entend les chants de la fin de l'office des Complies lorsque les moines vénèrent les icônes).

samedi 19 février 2011

saint Barsanuphe et saint Jean

saints Barsanuphe et Jean

Nous fêtons aujourd'hui saint Bucole, mais aussi saints Barsanuphe le Grand et Jean de Gaza.
La Correspondance de saints Barsanuphe le Grand et Jean de Gaza est un ouvrage précieux de conseils spirituels et pratiques pour les moines. 850 lettres nous sont parvenues, elles sont éditées en français aux Sources chrétiennes en cinq volumes.
En russe, il existe des enregistrements audio qu'il est très profitable d'écouter.
Voici les premières lettres :

On peut écouter et télécharger (gratuitement) les autres ici :
predanie.ru/mp3/Varsanof_i_Ioann (en russe).

jeudi 7 octobre 2010

degré XV, I

saint Jean ClimaqueNous venons d'entendre la gourmandise, cette furie, nous dire que la guerre contre [la chasteté du] corps est l'un de ses rejetons. Rien d'étonnant à cela : notre premier père Adam nous l'enseigne déjà. Car s'il ne s'était pas laissé dominer par son ventre, il n'aurait jamais su ce qu'est une compagne. C'est pourquoi ceux qui observent le premier commandement ne tombent pas dans la seconde transgression; ils demeurent fils d'Adam, tout en ne connaissant pas l'état d'Adam (après la chute), mais ils sont un peu inférieurs aux anges, et cela afin d'empêcher le mal de demeurer immortel, comme le dit celui qui a été nommé le Théologien.

saint Jean Climaque : L'Échelle sainte
«De la Chasteté incorruptible que des hommes corruptibles par leur nature acquièrent par des travaux et des sueurs» (
О нетленной чистоте и целомудрии, которое тленные приобретают трудами и потами.)
Enregistrement en russe du 15e degré :
1)      2)
3)
Запись 15-го слова Лествицы на русском языке (в трех частях)

samedi 11 septembre 2010

monuments au Corps expéditionnaire

soldats russes en France 1916Un chant
sur une tombe


Ils étaient tous venus de la sainte Russie...
— Plusieurs braves d'entre eux n'y retourneront pas.
Plusieurs demeurent bien loin de leurs isbas,
Avec un front crispé que la mort émacie.
Dans quelques tombeaux froids, silencieux et bas...
Ils étaient tous venus de la sainte Russie...

Les porteurs fatigués, poussiéreux, ruisselants,
S'essuyaient le visage avec des gestes lents,
Car au fond du trou noir la bière était posée,
Ils s'appuyaient au mur, accablés par l'effort :
Un parfum s'exhalait d'une fleur écrasée...
Et la terre tombait, lourdement, sur le mort.

Ce mort qui dormira sous des fleurs de pensées,
Ce mort nous apporte de ses steppes glacées
Une âme nostalgique et un espoir vainqueur ;
Et la terre de France aux mains douces et belles
À ce soleil d'avril lui fermait les prunelles...
Et la terre tombait maintenant sur son cœur...

Printanière, sans doute, et amie, légère,
Elle était cependant une terre étrangère,
Et qui ne saurait pas lui porter un vrai deuil ;
Aussi les compagnons en étaient-ils plus tristes,
Et des pleurs embrumaient leurs yeux bleus d'améthyste,
Et la terre tombait toujours sur le cercueil.

Mais pour l'envelopper d'un peu de sa patrie,
Ils laissèrent monter de leur âme meurtrie
Un chant — comme un suaire... un peu morne, et très long... —
Un chant étrange et lent, doux comme une prière,
Évoquant des frimas dans ce jour clair et blond...
Et la terre tombait tristement sur la bière.

Au mort, ce rythme était un bout du sol natal,
Arraché tout à coup au monde oriental ; —
Et, plus que le drapeau, que la terre et les larmes,
L'hymne de ces soldats fut un adieu touchant...
leurs voix sourdes faisaient comme un linceul de chant,
Quand la terre tombait sur leur compagnon d'armes.
Marie-Paule SALONNE
27 avril 1917

cimetiere-Mourmelon
Cimetière russe de Saint-Hilaire-le-Grand (Mourmelon) en Champagne
Source photos : 1, 2.
  • Je découvre avec un peu de retard que la Russie et la France ont récemment décidé d'édifier à Paris (place du Canada) un monument à la mémoire des soldats russes du Corps expéditionnaire qui reposent au cimetière russe de Saint-Hilaire-le-Grand (Mourmelon) en Champagne. 
  • Je découvre aussi qu'un monument vient d'être inauguré au Fort de la Pompelle où se sont illustrés en 1916 les soldats du Corps expéditionnaire. Interview de Marc Bouxin, directeur du Musée du Fort de la Pompelle, ci-dessous (source : french.ruvr.ru/radio_broadcast/5646129/19257781).

samedi 21 août 2010

avis de recherche

croix_orthodoxe

Il se fait appeler «prophète». Il se dit peut-être orthodoxe.
Cet enregistrement russe est apparemment écouté en boucle par ses disciples.
Quelqu'un aurait-il des informations ?
(À n'écouter que pour répondre à cette question !)

samedi 10 juillet 2010

2 vélos, 365 Jours, 1 Église

Il paraît que c'est pas très loin de chez nous, en ville. En tout cas, c'est eux qui le disent, et cela rafraîchit bien l'esprit...
Eux, ce sont deux jeunes qui voyagent depuis un an allongés à vélo et à travers le monde à la recherche de la chrétienté (romaine). Ils décrivent leurs aventures sur un blog (2 vélos, 365 Jours, 1 Église) très intéressant, qui permet de mieux comprendre où l'on en est avec l'Occident.

Photo 140

En complément : le chant du Notre Père enregistré par les deux larrons à Jérusalem. Les russophone-iles reconnaîtront la mélodie...

samedi 24 avril 2010

rencontre : Garine-Michajlovski

Nicolas Georguiévitch Garine-Michajlovski (1852-1906) était un ingénieur et écrivain russe renommé.
Son fils, Georguij Nikolaievitch Garine-Michajlovski (Георгий Николаевич Гарин-Михайловский †1946) était quant à lui diplomate : le plus jeune vice-ministre de l'Intérieur de la Russie tsariste, puis du gouvernement Kerenski et enfin sous Trotski — mais pas pour longtemps — lorsque ce dernier devint ministre de l'Intérieur. Il passa ensuite dans l'Armée blanche, fut diplomate à Paris mais il quitta Paris en 1921, déçu par les rapports entre les diplomates de l'émigration (voir le film russe «Kromov» [Кромовъ] sorti en 2009 qui s'inspire apparemment beaucoup de la personnalité de Garin-Michajlovski). Il s'installe alors à Prague où se trouve une importante communauté russe et enseigne à la faculté russe de Droit. Après la fermeture de la faculté russe, il déménage avec sa femme à Bratislava en 1932 dans l'espoir d'obtenir la chaire de professeur de droit international à l'université de cette ville. Jusqu'en 1939, la vie matérielle du diplomate et de sa famille était à la limite du supportable. Mais lors de la création de l'État de Slovaquie en 1939, il put travailler au  ministère des Affaires étrangères nouvellement créé. À cette époque, Il écrit de nombreux articles, dont certains prophétiques, sur la politique internationale, sur le bolchévisme, le National-socialisme, etc. D'autres articles sont consacrés à la littérature : il était convaincu que l'idée nationale avait un guide que suivait le peuple russe, et ce guide était Pouchkine (et non Lénine). Au début des années 1940, il travaillait sur une «Histoire de la Russie» dont quelques pages furent publiées dans le journal Slovak en 1942, mais l'ouvrage ne fut pas achevé. Un autre livre sur la formation de l'État slovaque parut en 1944 (en allemand : Garin Michajlovski  J. Die Entstehung der Slowakischen Republik als historische Notwendigkeit der Entwicklung Europas, Bratislava, 1944). Le 27 avril 1945, il est arrêté par l'Armée soviétique qui envahit le pays. Il est déporté en Union soviétique, mais sa trace disparaît à partir de juin 1945 : d'après les protocoles du NKVD, on sait qu'il fut emprisonné à Lvov, puis condamné à 10 ans de camp de travail le 12 novembre 1945, selon les articles 58-4 et 58-13 du code de la RSFSR. On sait par V. Lipski, un ancien détenu, qu'il est décédé au camp de Vorkouta (un des plus "célèbres" camps du Goulag) en 1946, épuisé par les travaux forcés.

Le fils de Gueorguij Nikolaievitch — Nicolas Guéorguievitch Michajlovski, diadia Nika (Николай Георгиевич Михайловский - дядя Ника) — est un membre de ma famille, il a 88 ans et habite à Bratislava (Slovaquie). J'ai eu l'occasion de le rencontrer. 
Il m'a longuement parlé de sa propre vie en exil et de celle de son père.
Bratislava 2010-04 04-Michajlovski
Diadia Nika (Nicolas Michajlovski) près du portrait de son père le diplomate Georgui Garin-Michajlovski

J'en ai tiré un enregistrement d'une vingtaine de minutes en russe, consacré au diplomate.
Un article très intéressant sur cette personnalité a été écrit en slovaque, puis traduit en russe (document PDF à cette page).
Un autre document (en russe) présente les détails du procès de Garin-Michajlovski condamné à 10 ans de camp de travaux forcés.


durée : 18 mn

jeudi 8 avril 2010

non-clôture

AnnonciationLe lendemain de l'Annonciation est, lorsque la fête tombe pendant le grand carême, le jour où est célébrée la liturgie de la fête. Cette liturgie est celle de la clôture et de la Synaxe de l'archange Gabriel.
Cette année, l'Annonciation n'a ni préfête ni après-fête ni clôture, car les offices de Pâques prennent le dessus.

Enregistrement de la fin des vêpres de l'Annonciation : le tropaire de la Résurrection et celui de la fête sont combinés.

mardi 6 avril 2010

chants de Pâques

Les dernières odes du canon de Pâques (8e et 9e odes), chantées cette année à Pâques.

Selon le typikon, l'hirmos de chaque ode est chanté quatre fois : la première fois par le supérieur, puis par les deux chorales. Chaque ode s'achève par ce même hirmos qui est chanté trois fois. Par «économie» (de voix), nous sommes obligés de réduire les répétitions prescrites par le typikon.
C'est la première fois que les fidèles sont si nombreux et répondent avec une telle force : VOISTINNU VOSKRESE («En vérité, Il est ressuscité»).

dimanche 4 avril 2010

homélie de saint Jean Chrysostome pour Pâques


Lecture de l'homélie en slavon par les Vieux-Croyants russes.

Que tout homme pieux et ami de Dieu jouisse de cette belle et lumineuse solennité !
Que tout serviteur fidèle entre joyeux dans la joie de son Seigneur !

Lire la suite...

samedi 3 avril 2010

vêpres du Samedi saint

Suaire 2010 2
Dernière des 15 lectures avant l'Apôtre et l'Évangile :
la prophétie du prophète Daniel (chapitre 3).


Ce chant remplace aujourd'hui le chant des Chérubins.

mercredi 31 mars 2010

Dernière Liturgie des Présanctifiés

Да исправится молитва моя

Dernière Liturgie des Présanctifiés pour cette année.
Un enregistrement historique (il date d'hier).

mardi 30 mars 2010

« Voici l’Époux qui vient à la minuit »

En complément de l'enregistrement publié hier.
Un enregistrement « historique » de cette année...

dimanche 21 mars 2010

la prophétie d'Ézéchiel

Podcast durée : 8 mn

prophete EzechelChaque dimanche, nous fêtons la résurrection.
Je propose donc aujourd'hui la prophétie d'Ézéchiel (37, 1-14) qui est déclamée à la fin des matines du Grand Samedi (dans les paroisses la veille au soir du prochain samedi) : en russe on la nomme «Kosti» (les ossements), car il s'agit d'une prophétie sur la résurrection : Prophétise sur ces os, et dis-leur: «Ossements desséchés, écoutez la parole de l'Éternel !»
Actuellement, c'est la seule «lecture» qui soit chantée par le lecteur.
En pièce jointe à ce billet, on trouvera la partition avec le texte slavon.

Lire la suite...

jeudi 4 mars 2010

saint Dosithée

Dosithée était fils spirituel de saint Dorothée de Gaza (Palestine vers 560). Il est fêté aujourd'hui par l'Église.
Voici l'histoire remarquable de sa vie (en russe), extraite du célèbre livre : Dorothée de Gaza — Œuvres sprituelles, Sources Chrétiennes 92 (éd. et trad. Regnault & Préville) qui devrait véritablement être le livre de chevet non seulement de chaque moine, mais aussi de chaque chrétien.


durée : 25 mn
On peut écouter ou télécharger l'intégralité du livre en russe sur www.predanie.ru.

dimanche 24 janvier 2010

dédicace aux généraux blancs

генералам гражданской войны...


Je pensais parler de ce dimanche du Publicain et du Pharisien qui arrive si tôt cette annnée, Pâques tombant le 4 avril (calendrier civil) — la date la plus avancée pour cette fête des fêtes. Le soleil est déjà couché, mais il est toujours temps d'aller faire un tour sur le blog de Maxime.
Je propose «en échange» une très belle chanson et de très belles images. (Зоя Ященко и Олег Заливако : Посвящение Колчаку)
Disponible également ici.
(envoyé par Nicolas)

dimanche 17 janvier 2010

jeune troisième âge

"Под небом голубым" на Удмуртском языкe

mercredi 11 novembre 2009

Lied 2

11 novembre.
Les Français n'ont pas supprimé le premier couplet, ni le refrain,
et ils ont mal fait.
Moralité : il serait préférable de laisser les musiques sans paroles...


Paroles et musique : Claude-Joseph Rouget de Lisle.

Couplet 1 :
Allons enfants de la Patrie,
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie,
L'étendard sanglant est levé, (bis)
Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats ?
Ils viennent jusque dans vos bras
Égorger vos fils, vos compagnes !
Refrain :
Aux armes, citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !

Lire la suite...

Lied 1

11 novembre.
Les Allemands ont supprimé les deux premiers couplets (voir suite du billet) de leur hymne national, et il ont bien fait. Ils ne chantent plus que le troisième.
Ci-dessous : enregistrement intégral.



Paroles : August Heinrich Hoffmann von Fallersleben ; musique : Joseph Hayd.

Troisième couplet :
Einigkeit und Recht und Freiheit
für das deutsche Vaterland!
Danach lasst uns alle streben
brüderlich mit Herz und Hand!
Einigkeit und Recht und Freiheit
sind des Glückes Unterpfand;
blühe im Glanze dieses Glückes,
blühe, deutsches Vaterland.


Union et Justice et Liberté
pour la Patrie Allemande.
Tendons tous vers cela,
fraternellement, avec le cœur et la main.
Unité et Justice et Liberté
sont les fondements du bonheur.
Fleuri dans l'éclat de ce bonheur,
Fleuri, Patrie Allemande ! (bis)

Lire la suite...

- page 1 de 7